Plus jamais 5 ans

mcmaman0307
Ça sonnait bien, 5 ans.

Un chiffre rond, facile à dire et à montrer aux passants trop curieux qui te demandaient.

Cinq ans, en brandissant la main, les doigts bien écartés. Même pas besoin de lâcher ta sucette ou de sortir l’autre main de la poche.

Une belle année qui va se terminer, alors qu’on s’y habituait tout juste.

J’ai aimé être la mère d’un enfant de 5 ans, moitié petit, moitié grand.

Un pied vers la maternelle, l’autre vers la primaire.

Et dans un tourbillon, les journées ont filé, et cette sixième année s’est déjà envolée.

J’ai raté des couchers, des je t’aime mon chéri, des histoires du soir murmurées, des sorties avec ta classe…

Je me suis surprise à te regarder et me dire, mais comme tu as changé. Pas de tristesse, juste de la tendresse, et de la fierté parce que quand même, c’est moi qui t’ai fait.

Aujourd’hui tu te construis et j’aime te connaître et vivre avec toi. Tes angoisses, je les avale. Tes sourires, je les imprime. Tes fous rires, je les dévore.

Je me demande souvent ce que tu garderas de cette année dans la petite valise à souvenirs au fond de ta tête, derrière tes grands yeux malicieux et ton sourire plus tout à fait de lait.

Te souviendras-tu de nos moments juste tous les deux, dans l’obscurité d’une salle de cinéma, au rayon jeunesse d’une librairie, devant une pâte à gateau que tu attends de pouvoir lécher sur tes doigts ?

Nos câlins dans le lit avant de se lever, nos coucous à travers les grilles de l’école, nos parties de Monopoly – que, je te l’avoue, je faisais parfois exprès de perdre parce que vraiment, ce jeu n’est pas mon préféré.

Oublieras-tu, je t’en prie, mes cris de fatigue et d’impatience, les dépêche-toi et les mots bien trop haut ?

Cette année tu as appris à me partager, et si tu sais, j’en suis sûre, que mon amour est infini, jusqu’à la lune et puis retour, tu sais que mon temps ne l’est pas, et que toute magique que je sois à tes yeux, quand abracadabra un bonbon sort de derrière de ton oreille, je n’ai pas le don d’ubiquité.

Je n’ai que deux bras, et finalement c’est bien assez pour t’enlacer et te serrer fort, et nous souhaiter à tous les deux encore de belles années.

J’ai hâte de vivre tes 6 ans, à tes côtés.

Publicités

2 réponses à “Plus jamais 5 ans

  1. Merci pour cette magnifique déclaration d amour nous aurrions pues toute l écrire

    💜💜💜💜

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s