La première gorgée de café et autres plaisirs minuscules (de parents)

mcmaman3003

La première gorgée de café, chaude et ronde, qui réveille tout le corps après une nuit en mille morceaux

Les petits miroirs de tête de siège pour voir l’enfant en dos à la route

Les cafés poussettes où on se sent autorisés à venir en famille

Une place en crèche sans allumer de cierge à l’église du coin

Les blagues et références des films Disney et pixar qui sont réservées aux parents

Un livre du soir qu’on ne se lasse pas de lire et relire

Les humidificateurs qui projettent des images au plafond

Assortir ses chaussures à son porte-bébé

Réussir à installer l’habillage de pluie avant que les gouttes ne tombent

Leur faire découvrir un dessin animé de notre enfance

Les maladies sans éviction de l’école

Quand ils racontent leurs rêves, surtout celui où ils s’envolent

Les premiers pas chancelants

Leur tête pas réveillée devant le sapin et les cadeaux

Plus besoin de couche pour la sieste

Le câlin de retrouvailles le premier jour d’école maternelle

Accompagner une sortie scolaire et lire la fierté dans les yeux de son enfant

La première petite souris (et les négociations conjugales sur la somme à donner)

Quand ils apprennent à se moucher tout seul

Le premier repas sans repeindre le mur derrière la table

Un calendrier de l’Avant fait maison

Les restaurants qui ont des chaises hautes propres et moins vieilles que vous

Les gens qui vous laissent passer devant eux dans la salle d’attente de consultation libre chez le médecin, parce qu’on ne fait pas attendre un enfant malade

Quand on enlève enfin le plâtre, et que l’os est bien réparé

Les récits des jeux de récré auxquels on ne pige que dalle

Les premiers Maman et Papa (ou était-ce Dada ?)

L’envie irrépressible (souvent éphémère) d’en faire un autre

Les poussettes qui passent les portillons du métro

Les photos de classe sans trop de grimace

Les cartons d’invitations aux anniversaires des copains

Un repas au restaurant sans casse ni départ précipité avant le dessert

Une nuit sans un seul réveil

Le risotto au parmesan : le plat facile à faire que tout le monde mange avec plaisir

Finir les fonds de Danette au chocolat en grattant bien

Piquer un ou deux œufs de Pâques pendant qu’ils dorment

Réussir à vendre tous les tickets de tombola de la kermesse

Une petite main chaude qui se glisse dans la vôtre au bord du passage piéton

Trouver le costume de carnaval parfait in extremis et se le faire envoyer en Chronopost

Une journée entière sans crier

Les chambres d’hôtel familiales avec baignoire

Aller à un mariage et en profiter pleinement grâce aux baby-sitters engagées pour l’occasion

Les places de parking réservées aux familles

Les amis parents qui comprennent – tout

Une aire de pique nique avec des jeux en bon état

Une photo de famille où tout le monde regarde l’objectif en souriant

Réussir à passer un coup de fil et à entendre tout ce que dit l’interlocuteur

Manger nous aussi des pâtes alphabet et du jambon mixé

S’allonger sur le ventre dans la pataugeoire 

Quand ils savent se torcher les fesses tout seuls

Les piles enfin usées dans les jouets musicaux

Le passage a l’heure d’été, pour avoir l’impression juste une journée qu’ils se lèvent super tard

Quand ils jouent calmement ensemble plus de 4 minutes

Le café oublié pendant le rush du matin qu’on retrouve juste à la bonne température, et qu’on avale d’un trait avant de quitter la maison pour une folle journée.

*

A suivre…

(Titre hommage flagrant à l’oeuvre de Philippe Delerm)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s