Fin d’aspiration

tumblr_inline_mmuiw76cGP1qz4rgp

La dernière fois que j’ai passé l’aspirateur, à l’été de l’an de grâce deux mil douze, je l’ai mené sans pitié jusqu’au cimetière de l’électroménager.

En cause ? Environ un demi kilo de sucre en poudre répandu sur le carrelage du salon par l’héritier, et que j’ai cru bon de faire disparaître par ce tube d’inox télescopique.

Comme quoi, on a beau être très intelligente (si si), on a parfois des fulgurances de connerie.

Quand l’air a commencé à sentir la fête foraine, je me suis rendue compte que le moteur d’un aspirateur était finalement assez cousin du thermotruc à mille boules et pouvait à ce prix fabriquer du caramel en chauffant très fort.

C’est à partir de ce jour là que mon mari a décrété qu’il ferait le ménage et que je m’occuperais des papiers (ce qui nous évite dorénavant également les amendes majorées pour cause d’oubli dans la boite à gants, parce que putain, nous emmerdent ces pervenches aussi).

D’ailleurs, il y a quelques mois, quand j’osé sortir du placard notre relativement nouvel aspirateur (l’autre ayant achevé sa caramélisation sous les regards méprisants de mon mari, qui n’a jamais vraiment été branché pâtisserie), mon fils s’est interposé : « t’as demandé à Papa avant de prendre son aspirateur ? »

Et comme non, je n’avais effectivement pas demandé, je l’ai reposé et je suis montée régler une ou deux factures.

Toutes ces passionnantes péripéties ménagères nous amènent à ce matin, alors que le dit mari s’apprête à faire le grand nettoyage hebdomadaire (juste au moment où le petit veut dormir, mais passons).

Après avoir pesté contre une qualité d’aspiration qualifiée « de vraiment merdique », et insulté la tête spéciale coins (oui j’ai appris que ça existait, c’est fou, hein ?) qui ne voulait pas s’emboîter sur le manche, l’homme s’est attaqué à l’étage.

Etage entièrement recouvert de somptueuses moquettes bas de gamme aux couleurs plus ou moins chatoyantes selon les taches qui les ponctuent.

(Inutile de dire qu’on ne garde aucun espoir de récupération de notre caution, même si entre nous, pour louer une maison familiale de 4 chambres avec 50 mètres carrés de moquette, faut être soit inconscient, soit très con.)

Bref, il transpire, courbe l’échine et passe et repasse plusieurs fois aux mêmes endroits, alors que j’admire la résistance exacerbée de certaines bouloches (et de mes cheveux tombés) qui restent bien accrochées aux fibres de la moquette.

Grâce à cet aspirateur, le concept de moquette granuleuse est lancé. Trouvera-t-il son public au-delà de la sphère des parents fatigués ? Nous le saurons dans un prochain épisode.

Pour le moment, retournons à nos moutons (ah ah) et suivons l’homme alors qu’il slalome habilement entre les Lego oubliés et les peluches par milliers.

A l’instant où il s’apprête courageusement à entrer dans le bureau pour m’éviter de travailler tout en attrapant un cancer des narines par respiration de poussière urbaine, c’est le drame.

Le drame, vous dis-je.

L’aspirateur a fait un AVC (accident vraiment chiant) et refuse de se rallumer. L’opération à moteur ouvert que nous lui avons fait subir sans délai et sans même une petit rachi-anesthésie n’aura pu le sauver. Même Dr Mamour aurait été impuissant, c’est dire.

Notre aspirateur est mort. Et si j’en crois la tête de mon mari, qui me rappelle vaguement celle qu’il a eu quand l’interne de chirurgie lui a annoncé qu’il devrait se faire opérer un 24 décembre à l’aube, c’est grave.

Bref, nous sommes en deuil et mon mari n’a qu’un mot à la bouche « Dyson ».

Cinq ans de mariage, ce serait pas les noces de poussière ?

Homme courageux tentant de réanimer un aspirateur.

Homme courageux tentant de réanimer un aspirateur.

Publicités

5 réponses à “Fin d’aspiration

  1. J’adore cette sublimation du quotidien !
    J’ai investi il y a maintenant 7 ans dans Dyson + homme courageux, je dois dire que je suis amplement satisfaite, nous avons toujours la même qualité d’aspiration 🙂

  2. Nous avons investis il y a trois ans dans un dyson spécial poils animaux (4 maine coon ça pardonne pas) , et il aspire très bien (mais quel bruit ^^).

  3. Ouhlala pas Dyson. J’ai viré le mien pour en prendre un nouveau récemment, je n’en pouvais plus il n’aspirait rien. J’ai cherché sur le net pour savoir les critères pour une bonne aspiration et effectivement c’était pas top côté Dyson. On en a un nouveau qui aspire super bien, même la moquette. D’ailleurs on ne le met qu’à la moitié de sa puissance (c’est un Electrolux ultraone).
    Voilà les infos à connaître pour choisir un bon aspirateur : http://aspirateur.comprendrechoisir.com/comprendre/puissance-aspirateur
    Dépression élevée : 40 kPa de moyenne
    Débit d’air élevé : supérieur à 40 dm3/s
    (Le mien a une dépression de 35-36 il me semble et il aspire super bien)
    J’espère que ça pourra vous aider 🙂

  4. Comme quoi, rien n’est éternel ! C’était pour plaisanter… Je te suggère de faire un tour sur electrolux.fr, où tu trouveras quelques modèles d’aspirateurs qui valent la peine qu’on y jette un coup d’œil.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s