5 bonnes raisons de ne pas faire les courses pendant la grossesse

Capture d’écran 2015-03-03 à 09.43.27

Pendant neuf mois, ton subconscient sera capable de tout pour procurer à ton corps assez de bouffe pour tenir un siège militaire équivalent à quatre fois le temps de gestation moyen chez notre espèce (non, pas la baleine).

Quelle ironie alors de penser que la chasse moderne à la nourriture soit une telle corvée, semée d’obstacles et d’ennemis.

Le mieux ? Déléguer, en restant bien au chaud sous la couette avec une série américaine au scénario simpliste (SNU oblige).

Ce serait quand même dommage de te farcir les courses et…

– de lâcher un bonne galette de vomi encore fumant devant le rayon poisson frais, parce que vraiment l’odeur, là, ça t’a pris à la gorge comme l’eau de Cologne de supermarché de Tonton Marcel. Et ses mocassins s’en souviennent encore.

– de te mettre à chialer face à une tête de gondole « 2 tablettes de chocolat achetées, une offerte » vide, parce que vraiment les ruptures de stocks c’est trop triste, trop cruel, trop injuste. Et que l’hypochocolémie, ça peut vite devenir grave.

– de mettre n’importe quoi dans ton caddie en élaborant des recettes plus bizarres les unes que les autres, même pour une femme enceinte : gratin de courgettes chocolat blanc-saucisse, asperges marinées à la marmelade de pamplemousse…

– de finir au poste de police pour agression d’un type qui auras refusé de te laisser passer à la caisse prioritaire, parce que non, la connerie et l’égoïsme ne donnent pas droit à une carte « station debout pénible », à moins que tu ne lui pètes les tibias.

– de partir en sueur après le passage en caisse, avec un début de sciatique dans la fesse droite, parce que vraiment ils sont trop profonds ces caddies, comment tu fais pour attraper tes cornichons tout au fond en te pliant en deux sans basculer à l’intérieur ?

Tu peux aussi commander en ligne, après tout même si le préposé aux colis ne s’emmerde pas trop pour te trouver le produit à la date limite de consommation la plus longue, ça n’a pas franchement d’importance vu la durée de vie de la bouffe dans ta cuisine.

PS : ouiiiiiii je néglige complètement ce blog depuis quelque temps, mais faut pas m’en vouloir, c’est pour la bonne cause, y a 144 pages qui vont te faire marrer début mai en librairie

Publicités

2 réponses à “5 bonnes raisons de ne pas faire les courses pendant la grossesse

  1. Merci pour le passage, pour ces phrases pleines de sagesses et bien rigolotes. J’ai pas d’enfants mais j’adore te lire. Puis j’ai un branlasson de chien de 2ans1/2 et franchement ça me suffit LOL 🙂 bonne continuation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s