Comment faire taire sa belle-mère en 20 petites phrases

Capture d’écran 2014-08-05 à 18.15.08

*

On ne peut pas étrangler sa belle-mère.

Mais légalement rien ne t’empêche de l’aider à s’étrangler elle-même sur sa petite tisane verveine-citron.

– Quand on voit ce que ça a donné chez votre fils, on s’interroge quand même sur la pertinence de la pratique.

– Prenez donc un toy boy sorti de l’armée si vous aimez tant l’autorité.

– Vous pouvez aussi aller dans votre chambre si ça ne vous convient pas.

– De votre temps on ne mettait pas non plus de ceinture de sécurité et c’était pas forcément une bonne idée.

– Il parait qu’il existe un site internet pour adopter des grands-parents sympas.

– C’est dommage la location de vacances est vraiment petite, on vous enverra une carte postale. Ou un texto.

– Si c’est vraiment mieux chez vous, le plus judicieux serait que d’y retourner. Pour votre confort.

– On vous aurait offert un chien à Noël si on avait connu votre amour de l’obéissance totale.

– Pour son baptême… on pensait ne pas le faire du tout en fait.

– Je vous mettrais bien au coin mais y a pas la place.

– Ah vous avez appelé hier soir ? On n’a pas entendu, on faisait l’amour.

– Oh non on n’est pas déçus que ce soit encore un garçon, on pensait revendre le premier de toute façon.

– Vous voulez qu’on colle votre nom sur la boite aux lettres ? Vu le temps que vous passez ici ce serait peut-être plus simple pour recevoir les colis Damart.

– J’avais pensé vous laisser les enfants pour le weekend et puis je me suis rendue compte que j’avais pas envie.

– Vous ne saviez pas qu’en fait il ne les aime pas du tout, vos endives au jambon ? Ah bon, j’ai gaffé alors.

– J’aime beaucoup votre robe – faut dire que le rétro vieille époque revient à la mode cet été.

– Ah oui c’est mieux rangé chez vous, faut dire que vous avez que ça à faire aussi. Et puis faudrait pas trop déplacer la poussière.

– On viendrait vous voir plus souvent si on n’avait pas mieux à faire.

– Je ne suis pas vraiment sûre qu’on éduquait mieux chez vous, vu que c’est moi qui ai appris à votre fils à viser le trou de la cuvette.

– C’est bon, hein ? C’est une sauce au lait maternel.

Abracadabra.

Peut être adapté pour une mère, un beau-père, voire une belle-sœur un peu envahissante.

Advertisements

9 réponses à “Comment faire taire sa belle-mère en 20 petites phrases

  1. Je peux pas trop le dire trop fort, car la mienne de belle mère lit, mais j’adore. Merci ! Je note tout particulièrement : « de votre temps on ne mettait pas non plus de ceinture de sécurité et c’était pas forcément une bonne idée. »
    #courage

  2. Et dire que nous aussi on va être des belles mères ….qu’est ce qu’on va se ramasser dans les dents mdr

  3. ça : – Ah oui c’est mieux rangé chez vous, faut dire que vous avez que ça à faire aussi. Et puis faudrait pas trop déplacer la poussière.

    Je le retiens +++++++ !!!!

  4. hahaha ! J’ai bien ri ! Elles sont toutes excellentes mais je retiens particulièrement celle-ci : on viendrait vous voir plus souvent si on n’avait pas mieux à faire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s