Quand je serai grande

Capture d’écran 2014-06-28 à 15.11.44

Je n’oublierai plus de remettre les sacs de courses dans le coffre de la voiture après avoir tout vidé dans la cuisine, histoire de tester un jour la fonction « réutilisable » d’un sac à 1 euro, au lieu de bourrer mon placard d’entrée d’une collection improvisée de 85 sacs printemps/été – automne/hiver.

Je ferai toujours bien attention à me coucher pas trop tard et surtout pas trop éméchée le samedi soir, parce que j’aurai enfin compris que les enfants détectent la fatigue et l’alcool et que ça les réveillent encore plus tôt que d’habitude le dimanche matin.

Je saurai que pour arriver à l’heure à l’école à 8h40, il ne faut pas être en pyjama devant une tartine de brioche à 8h34 accompagnée d’un enfant qui danse à poil sur le générique d’un dessin animé.

Je penserai à vider le lave-linge dans les deux heures suivant la fin de la lessive, et non dans les deux semaines, histoire de ne pas être obligée de relancer une machine pour virer l’odeur bizarre qui se dégage du linge.

Et je connaîtrai enfin mes limites et ne lancerai jamais une machine un jeudi soir à 21h34. Pour m’en rappeler le samedi matin. De la semaine suivante.

Je saurai à quelle fréquence on est censé nettoyer un frigo, et avec quel produit. Et vraiment faut enlever les étagères en verre, là ? Parce que quand même je risque de les casser et puis ça rentre pas dans mon évier.

Je rangerai régulièrement toute la paperasse administrative, afin de ne pas retrouver une feuille de soins d’il y a 2 ans (forcément, j’avais oublié ma carte vitale ce jour-là) entre deux PV de stationnement qui ont eu le temps de faire des petits depuis. Derrière le buffet de la cuisine.

Je ne craquerai plus pour une paire de sandales pointure 27 un-smic-à-chaque-pied la veille du jour des soldes. Et qui finalement taillent trop petit. Au pire, je n’en perdrai pas le ticket de caisse.

Je saurai comment me mettre du vernis à ongles à la main gauche sans me repeindre toutes les phalanges ou vider une bouteille de dissolvant pour les finitions.

Je serai capable de mettre de l’argent de côté pour les impôts divers et variés, et surtout nombreux – mais pour le moment je mensualise tout en prélèvement automatique et tant pis on mangera le mois prochain s’il faut.

Je n’embêterai plus le docteur tous les quelques mois parce que j’ai perdu, encore, l’ordonnance moult fois renouvelable pour la pilule ou l’antihistaminique de l’enfant, et même que je la rangerai dans un endroit dédié, genre sur le frigo.

Je n’hésiterai plus quand on me demandera si j’ai une carte fidélité, parce qu’évidemment je ne l’oublierai plus sur la table de l’entrée ou dans un autre sac à main, et qu’elle sera sagement accrochée à mon porte-clés.

Je songerai à regarder le planning du mois pour repérer les jours fériés à l’avance, ça m’évitera de réveiller l’enfant pour l’emmener à l’école le lundi de Pentecôte.

Je découvrirai enfin pourquoi on s’électrocute avec son caddie. Ce qui m’évitera de crier en plein rayon bières et de sortir des putains de merde devant les couches jetables.

Je penserai à toujours bien faire une liste pour les courses, ce qui nous évitera de manger 2,5 kilos de pommes de terre dans la semaine, et de se partager 4 abricots trop mûrs.

Quand j’irai chez le médecin pour faire un vaccin qui a déjà 1 an de retard sur les recommandations officielles à l’enfant, je penserai à apporter le vaccin, et l’enfant. Idéalement la carte vitale aussi.

Je jugerai d’un coup d’œil si un produit est trop cher, juste en regardant le prix au kilo, que ce soit de la viande ou des fruits. Et je ne m’émerveillerai plus devant cette barquette de fraises à 2,5 euros… les 200 grammes.

Je n’oublierai plus rien quand on partira en weekend ou en vacances, parce que j’aurai fait des listes des trucs à emporter et que je serai super organisée. Ce qui permettra aussi d’économiser un peu pour les vacances suivantes.

J’arriverai à remplir un dossier pour la CAF du premier coup, sans me tromper dans les cases, sans faire de rature et même qu’ils ne me le renverront pas parce que j’ai oublié de signer ou de joindre la copie de mon bulletin de notes de 6e3.

Je parviendrai enfin à ouvrir une bouteille de Doliprane pour enfant toute seule, et je comprendrai la logique derrière les soi-disant ouvertures faciles, ce qui m’évitera donc de m’entailler la main avec un sachet d’emmental râpé.

Je ne me retournerai plus discrètement pour vérifier qu’il ne parle pas à quelqu’un d’autre quand mon voisin me dit « bonjour, Madame » devant la maison. Et je répondrai « bonjour » et non « salut, ça va ? » qui semble un peu trop jovial.

Mais ce sera plus tard, pour le moment je n’ai que 31 ans, et un seul enfant.

Publicités

12 réponses à “Quand je serai grande

  1. Bonjour, tellement vrai! Excellent! Surtout pour les sacs de courses, le frigo et le lave linge, le vernis, l’alcool le samedi soir, la paperasse, enfin, bref tout quoi! Aaah c’est bon de voir que je suis pas la seule, MERCI!!!

  2. Ahahah ! Non mais c’est tout à fait moi. Pour tout. On va créer un club lol

  3. Mais je desespérait sur mes capacités de mère avant ça … mais là je me retrouve totalement ! merci ❤

  4. Bon ben chui trop jeune aussi alors.
    Et avec mes deux mômes ça risque pas de s »arranger -_-

  5. Marion tu exagères tu as posé des caméras chez moi…surtout le matin 8h34 j’suis large ! Tu as décris mon quotidien !!! 34 ans et 3 enfants pour moi et 164 sacs réutilisables dans le placard.

  6. J’adore ! on dirait que tu es moi, des fois ! 😀 Cela dit j’ai progressé sur certains points. Et j’ai 33 ans. Là je parie que tu kiffes d’avance ! :p

  7. Oh non c’est pas vrai ! Je me prends des coups de jus de malade quand je fais les courses, c’est INFERNAL je passe pour une E.T. quand je fais un bon et que j’insulte ce ^#¤@= de caddie ! Très chouette article, et si vrai ….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s