Confessions intimes

IMG_1685

Fait divers : une mère de famille prise en flagrant délit d’abus de naïveté. Récidiviste. Même pas honteuse.

J’ai planqué des légumes dans ta sauce tomate, parce que 5 fruits et légumes par mois ça faisait vraiment pas beaucoup.

Je t’ai dit que la piscine était fermée alors qu’évidemment pas du tout, un samedi de vacances, voyons. Juste je n’étais pas épilée. Du tout.

Je t’ai fait faire un grand détour de 164 mètres à pieds pointure 27 pour ne pas passer près du manège : payer pour avoir la nausée, c’est parfois au-dessus de mes forces.

J’ai fait semblant de ne pas t’entendre m’appeler depuis ton lit ce matin, juste pour finir mon café. Je ne me souvenais plus du goût du café chaud.

J’ai sauté 3 pages dans la lecture du livre sur les dinosaures. J’ai toujours un peu de mal à articuler à la fin d’une journée et vraiment les séismosaures et autres ichtyosaures, c’est imprononçable.

Je t’ai confirmé que oui, bien sûr, ton anniversaire arrivait très bientôt… alors qu’il va bien falloir attendre deux mois encore, sauf faille spacio-temporelle.

J’ai mélangé ton médicament pas bon beurk beurk dans ta grenadine : il fallait le prendre, sinon je me fais grondée par le Doc à chaque visite.

J’ai répondu « oui » à ta 238e question de la journée, mais je n’ai strictement aucune idée de ce que tu m’as demandé, je ne t’écoutais plus depuis plusieurs minutes déjà.

Je souris maternellement quand tu observes très finement, devant tout le monde, que j’ai un bouton sur le menton, alors qu’au fond j’aurais bien envie de te fourrer un truc dans le bec.

Je t’ai dit que les poules vues au marché allaient rentrer dans leur maison à la ferme alors qu’elles ont probablement fini en nuggets chez un voisin.

Je t’ai raconté que tes dents allaient tomber si tu ne les brossais pas, mais en fait c’est juste que ton haleine était un peu trop chargée.

Je me suis exclamée « oh comme c’est beau » devant ton dernier dessin, mais franchement ça m’a rappelé une ordonnance du médecin : on n’y comprend rien.

Je t’ai dit que non, désolée, je ne savais pas où était cachée ta petite voiture rouge, et qu’on la chercherait ensemble demain. Y a une semaine.

Je t’ai dit que ce soir on mangerait des lentilles, parce que je n’avais plus de nouilles. La vérité c’est qu’au bout de 4 jours, c’est pas nickel pour le transit.

Je t’ai fait croire qu’il faisait déjà nuit en fermant tous les volets de la maison, pour hâter ton coucher et me laisser le temps de regarder une série avant de tomber dans le coma.

Je te laisse répéter que notre chat est caché dans notre ancienne maison, mais entre nous, je crains qu’il n’ait fini en carpette sous roue de voiture il y a quelque temps.

Je dis parfois « ah oui, un jour peut-être » mais en vrai il faut comprendre « mais bien sûr, quand je serai morte alors », notamment quand tu me demandes d’aller faire un tour en hélicoptère ou pourquoi pas dans l’espace.

Je dis souvent que non, il n’y a aucune raison d’avoir peur des araignées, voyons, elles sont toutes petites, alors que dès que j’en vois une je teste l’efficacité de ma rééducation périnéale.

J’ai fait preuve d’empathie en te disant que c’était normal de ne pas reconnaître toutes les lettres de l’alphabet, que même moi parfois j’avais du mal. Franchement ?

Je t’ai expliqué avec un air contrit que je ne serai pas là ce soir, que Maman travaillait tard, alors que Maman va enchainer les bulles avec les copines.

Mais je vais t’emmener voir Mickey bientôt, ça compense ?

Publicités

7 réponses à “Confessions intimes

  1. J’adooore ! Mais oui, c’est trop ça. je pratique pas mal de ces délits : les légumes planqués, les volets fermés trop tôt, les « oui, demain, on le fera », les « je travaille tard ce soir »… Mais qu’est ce que c’est bon tout ça !

    • @Mère débordée, j’ai aussi commis les 3/4 de tout ça mais rarement en une seule journée. Mon Ty Kiwi bat des records mais là je m’incline amplement : il est trop fort le McFiston .

  2. Holala, qu’as-tu fait malheureuse ?! Quand nos gamins auront l’âge de lire les blogs ils sauront TOUT ! Et alors nous ne serons plus CREDIBLES !

  3. Pingback: Ma semaine sur le Net #19 | Le journal d'une Mam'an Forme·

  4. Celle avec les poules en nuggets m’a beaucoup fait rire !
    Dans les mensonges fréquents il y a également le fameux « oui, on est bientôt arrivé » alors que, bon, on est parti depuis approximativement 5 minutes … Et évidemment, « Maman travaille tard » = « Maman décompresse avec les copines autour d’un cocktail » ! On se sent moins seule, merci ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s