30 super pouvoirs maternels

wonder

C’est scientifiquement prouvé : le manque de sommeil et le vieillissement prématuré des cheveux de la jeune mère ont des conséquences sur la redistribution neuro-synepsique dans le lobe temporal.
Chez la large des hanches et molle du vagin, les 5 sens sont surdéveloppés.
Certains experts estiment que c’est la perte du placenta qui provoque cette suractivité sensorielle. D’autres arguent que l’évolution est responsable : une simple adaptation à un mode de vie très opération commando en famille, garantissant la survie de l’enfant et de sa mère, et la sauvegarde de l’humanité.
Nos équipes de chercheurs du CNRS (Centre National de Recherche Saugrenue) ont procédé à plusieurs expériences visant à révéler au grand jour les compétences supranormales acquises par la femme post-démoulage.
Les résultats de leurs premières études sont enfin disponibles :

#1 Développer son auto-indulgence, devenir adepte de la philosophie du à-peu-près. La maison est à peu près propre, le linge à peu près rangé, le frigo à peu près rempli et ce repas à peu près équilibré.

#2 Passer maître dans l’art de planquer des légumes au milieu de pâtes ou de pommes de terre, ou de dessiner des visages ridicules avec des carottes râpées. Tu es géniale.

#3 Être capable de déconnecter purement et simplement son cerveau dans des situations insupportables : atelier peinture au doigt, après-midi dessin animé ou discussion de mamans devant l’école maternelle.

#4 Réussir à s’auto-persuader qu’il n’y a pas encore assez de linge pour faire une lessive aujourd’hui, parce que tu sais que tu auras de toute façon la flemme de l’étendre.

#5 Connaître par cœur les techniques anti-linge-qui-pue quand on oublie le linge dans le tambour : petit essorage quand le linge n’attend que depuis quelques heures, le nouveau rinçage quand l’oubli date de moins de 24h, nouveau cycle complet au delà…

#6 Reconnaître un silence tout à fait normal et reposant d’un silence là-y-a-une-connerie-qui-se-prépare et surgir dans la chambre de l’enfant au moment où le jet de crème pour le change allait sortir du tube directement sur la moquette.

#7 Savoir détacher un pantalon rien qu’avec ton ongle et un peu de bave. Voilàààà, ça ira bien encore pour aujourd’hui.

#8 Développer des capacités de diversion digne d’un mentaliste, notamment lors d’un passage à moins de 40 mètres d’un manège – … oh tu as vu l’oiseau dans le ciel regarde là là là là oh dommage il est parti !

#9 Être super calée en calcul mental, notamment au rayon couches, pour trouver en quelques secondes le meilleur prix à l’unité devant des dizaines de paquets de contenances différentes.

#10 Se la péter magicienne, hop hop hop ton Doudou tout crade, comme par magie il redevient tout propre ! Mais si, c’est bien le même, promis. Bouge pas j’enlève l’étiquette.

#11 Être capable de reconnaître les pleurs ou les cris de ton mioche parmi une foulitude de grognards qui se battent dans une piscine à balles.

#12 Repérer de loin de minuscules Lego sadiques planqués dans les frou-frou du tapis, n’attendant que ton pied pour exercer leur stratégie machiavélique.

#13 S’endormir en moins de 48 secondes avec un Doudou qui pue en travers de la tronche et un livre en cartons sous les fesses.

#14 Passer une nuit entière sur 13 cm de matelas, une petite main boudinée en travers du visage et un peton pointure 24 contre les reins et affirmer le matin qu’on a bien dormi.

#15 Faire les courses en un temps record, en slalomant entre les rayons plus vite que ton ombre, en évitant les allées dangereuses (bonbons, gâteaux, apéritif, jouets).

#16 Réussir à faire 2 heures de route d’affilée sans t’auto-éjecter sur la chaussée, grâce à l’acquisition d’une méthode de méditation zeno-bouddhiste entourée de hurlements.

#17 Être capable de taper le numéro de téléphone du pédiatre sans regarder le répertoire, limite les yeux fermés avec un gosse fiévreux sur la hanche qui te fourre son doigt douteux dans le nez.

#18 Pouvoir suivre une conversation téléphonique tout en évitant que la progéniture ne réduise le salon en poussière et chaos de morve et de bave.

#19 Savoir d’un seul coup d’œil quelle étagère est à sa portée et laquelle est encore une zone possible de rangement d’objets de valeur. Si tant est que vous possédiez encore des objets de valeur (en attente d’être cassés).

#20 Coller une couche propre sur les fesses potelées de l’enfant endormi, dans le noir, sans le réveiller.

#21 Acquérir une audition sélective, qui permet de ne plus entendre les conseils, remarques ou avis de gens bien pensants à qui, aux dernières nouvelles, on n’a rien demandé, tout en laissant un sourire totalement hypocrite éclaircir son visage.

#22 Être capable de restituer en un seul jet, comme une poésie de Maurice Carême, la liste de courses préparée mentalement pendant qu’une personne donnait justement un conseil formidable sur la façon d’élever les enfants.

#23 Sentir un dégobillage imminent et placer ses mains en coupe exactement à bonne distance de la bouche pour récupérer le vomi. Et se sentir fière d’avoir tout ce vomi en mains et pas étalé sur le canapé.

#24 Mentir presque aussi bien qu’un candidat à la présidentielle quand le médecin pose des questions à piège type : Il fait ses nuits ? Il mange des légumes à chaque repas ? Vous lui avez donné sa vitamine D ?

#25 Fabriquer de la pâte à sel. Le truc qu’aucune nullipare ne sait faire. En même temps, tu les envies un peu quand même.

#26 Savoir d’un seul coup d’œil sur l’enfant s’il a foutu un truc interdit dans la bouche, même s’il la joue innocence bafouée avec ses yeux de hamster russe mignon, et dire posément « crache-ça-tout-de-suite ».

#27 Être capable de paniquer intérieurement comme une collégienne la veille du brevet de français tout en gardant un visage stoïque qui inspire la confiance, comme lorsque que ton enfant s’ouvre la lèvre pour le 34e fois sur le bord d’une marche d’escalier.

#28 Appeler un architecte d’intérieur pour lui demander très sérieusement combien coûterait l’installation d’un toboggan en lieu et place de l’escalier.
(Cher, très cher).

#29 Survivre à 45 minutes de parc par jour sans tomber dans une profonde dépression ni prendre une dizaine de kilos en boulotant le goûter des enfants sur un banc non ergonomique mais qui permet de surveiller à la fois les balançoires et le tourniquet.

#30 Dans un élan d’ubiquité sensorielle exceptionnel, ressentir à la fois un amour profond pour ses enfants et rêver de les envoyer loin, très loin en vacances. N’importe où, du moment que ce n’est plus à portée d’ouïe, de vue, de vomi.

Pour le moment, un seul effet secondaire notable et fréquent a été constaté au sein de la population test : une amnésie sélective puissante, qui fait oublier à la jeune mère les désagréments et douleurs de la grossesse et de l’accouchement.
Conséquence : un taux de récidive assez élevé, avec en prime une fuite partielle des compétences au cours de la grossesse suivante.
Cette perte des acquis est communément appelée SNU.

***Il ne s’agit que de résultats préliminaires, des études plus poussées sont toujours en cours.***

Publicités

12 réponses à “30 super pouvoirs maternels

  1. J’ai toujours su fabriquer de la pâte à sel même avant d’être large des hanches…

  2. Nadinbox : bravo! Tu t’attends à quoi exactement avec un commentaire pareil? Des félicitations? On s’en balance!

  3. Tellement vrai…
    petite faute cependant au résultat 1 : le frigo a peu près rempli (et pas remplir!)

  4. J’ai particulièrement aimé le point du pantalon. Le détachant maternel bavique fonctionne très bien ici aussi ^^

  5. *rire*
    tu as oublié un point essentiel je crois : « savoir faire tout plein de choses à la fois », ce qui finit par laisser penser à ladite progéniture qu’elle est issue d’un utérus de Poulpes ou qu’elle est un peu comme Jesus, l’enfant prodige d’une divinité, j’ai nommé Shiva aux mille bras.

  6. WONDER MAN : super pouvoirs paternels.
    PAPA elle est ou maman?
    si dure est la réalité.

  7. C’est tellement ça…
    C’est ça que j’aime dans ce blog: on rit, des fois on lance des « roooo quand même », mais c’est tellement ça 🙂
    Avec en prime cherchage de sucette ou doudou à la lueur du portable en pleine nuit (de préférence entre 3et 4h)

  8. Nan, le numéro 20, moi je l’ai pas. (Ou alors c’est ma petiote qui a des supers pouvoirs plus forts que les miens?)

  9. j’adore tout simplement j’adore, c’est tellement vrai, sauf que moi j’essaie encore de faire en sorte que tout soit parfait (mon coté bree van de kamp)
    mais le probleme c’est que quand son compagnion ne fait rien et croit que les choses se font seules et que les enfants en font autant bah on a pas trop le choix, alors je m’épuises, ma devise je me reposerais quand je serais morte au moins la j’aurais le temps! en tout cas bravo pour vos articles que j’adore!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s