Le matin

temps_dali La persistance de la mémoire – Salvador Dali

Le matin, les minutes sont plus courtes.

Quelque soit l’heure à laquelle tu as courageusement réglé ton réveil, tu n’arriveras à accomplir correctement que la moitié des tâches listées et minutées mentalement, la veille au soir, l’oeil hagard, sous la couette.

Et bien sûr, c’est sans compter ces petits imprévus qui mettent soit disant du piment dans la vie (alors qu’en vrai, on dit juste ça pour pas avoir envie de s’immoler dans le salon entre un paquet de Chocapic et une pile de linge froissé).

En général, tu prévois une heure pour tout caser, du lever au départ, couette à voiture, alors que tu sais très bien qu’il en faudrait deux. Mais à ce rythme-là, autant ne même plus dormir, hein.

Tu songes à coucher les enfants tout habillés pour gagner quelques si précieuses secondes le lendemain, mais tu sais trop bien qu’ils sont capables de se dégueulasser exprès avec du dentifrice framboise fluo juste pour mettre autre chose. Au hasard, le seul tshirt qui sera encore dans le panier à linge sale – s’ensuivra donc environ 7 minutes de négociation fatiguée pour faire accepter une autre fringue, conversation charmante au cours de laquelle tu te sentiras comme la mère la plus foireuse de la terre.

Bref, l’étape la plus difficile consiste à faire accepter à ton corps ce qu’il semble refuser catégoriquement, tout emmitouflé de chaleur qu’il est, en fusion totale avec le matelas : se lever.
Pour peu que tu aies pris une douche la veille au soir, tu gagnes 8 minutes de mmmmmmmmm-encore-un-peu-de-dodo, ce qui est loin d’être négligeable.
En revanche, si tu as eu la mauvaise idée de t’endormir comme une merde sur ton oreiller avec les cheveux mouillés, tu as de fortes chances de ressembler à Amy Winehouse ce matin, époque vivante, et tu perds ainsi 4 minutes à essayer de faire rentrer toute ta chevelure dans le même élastique pour ne pas effrayer les plus jeunes.

Pour peu que ta descendance soit aussi énergique que toi le matin, il faut bien compter 24 minutes avant que la lumière s’allume derrière leur rétine et que tu puisses commencer à communiquer avec eux – et espérer obtenir une réaction intelligente. Heureusement, dévorer un bol de céréales ou s’enfourner des biscuits au chocolat relève davantage de l’activité semi-automatique, largement réalisable par des somnambules ou autres enfants mal réveillés.

Mais se laver les dents, se brosser les cheveux ou enfiler à l’endroit son pantalon… pour pouvoir superviser efficacement les troupes (et te rendre compte en moins de 25 secondes que le truc qui te semble bizarre là, c’est que ta fille et ton fils ont inversé leurs tenues), il te faut un café. Ou 8.

Pendant que les marmots frottent leurs crottes d’yeux devant un dessin animé au projet pédagogique assez flou, accorde-toi quelques minutes pour que ton corps se remettent du coup de pute que tu lui as fait en te levant. Ce qui permet en outre de laisser tes petits neurones s’étirer et faire les chats dans ton cerveau, histoire que tu sois un peu plus productive qu’un CE2 grippé aujourd’hui.

C’est surtout important de prendre le temps pour le café, parce que sinon tu risques d’avaler des gorgées tiédasses entre deux enfilages de manteaux-bonnets-écharpe-et-ferme-ça-jusqu’en-haut-tu-vas-attraper-froid, ou, pire, juste après t’être lavé les dents, ce qui entraîne, comme chacun le sait, un effet After-Eight assez gerbant au petit matin.

Quand l’heure fatidique du si-on-part-plus-tard-on-sera-en-retard arrive, il y a de fortes chances que tu sois encore à moitié en pyjama, que la cuisine soit dans un état de chaos similaire à la salle de bains, que l’aîné ait une moustache en lait chocolaté et la petite un pull violet à pois avec un jean rouge à rayures. Ah, Papa a participé à l’habillage des troupes. Au moins la maîtresse la perdra pas de vue dans la cour.

Le matin, les minutes sont plus courtes – et ton niveau d’exigences plus bas. La théorie du « à peu près » est reine, et ça permet de pas trop se gâcher la journée d’avance. A peu près propres, à peu près rangé, à peu près bien habillés. Ca ira.

Tu seras bien assez énervée quand tu te rendras compte qu’il ne reste plus de café pour le lendemain. Et qu’on sera que mardi.

Publicités

12 réponses à “Le matin

  1. t’as décrit mes matins là, sans le café, j’aime pas ça, je devrais peut être m’y mettre ..

  2. voilà….c’est ça…Tu as décrit exactement le programme de mes matins. Rajoute à ça 2 ados qui squattent la salle de bain pour se lisser la tignasse/maquiller/chanter et voilà un matin bien charmant…J’vais reprendre un café, tiens….

  3. et on peut même pas profiter d’une tétée tranquille avec son petit dernier car on est en train de brailler à travers toute la maison « t’as lavé tes dents? » ou « t’es habillé? » aux deux ainés qui sont en train de pouffer comme des tarés dans le couloir…Tiens ,encore ce matin ma cadette se balladait à poil dans le salon avec son collant porté en écharpe (oui, oui, c’est très tendance ici!). Elle voulait que je l’aide à l’enfiler…heu oui ma chérie, mais tu ne devrait pas mettre ta culotte avant??!! En fait, je prend mon café tranquille quand ils sont à l’école/adaptation nounou…

  4. Troquez le café contre la tisane de fenouil et c’est le récit fidèle d’un matin chez moi. À ceci près que mon second, lui, démarre au quart de tour sitôt le pied posé au sol, et tout le monde sait qu’enfant en forme + mère fatiguée ne font pas bon ménage !

  5. j’ai carrement oublié ce que c’etait que de prendre le petit dej tant qu’ils sont la;.. une fois qu’ils sont a l’ecole, dans le calme, c’est beaucoup mieux.
    ya les minutes philosophiques de mon ainé de 5 ans qui sont sympa aussi de bon matin, et qui ne font pas perdre de temps du tout!!!
    « euh tu sais maman, maman, tu sais, tu sais dis tu sais…ah ben maman j’ai oublié ce que je voulais te dire, je suis pas reveillé »…merci mon chéri!

  6. Sinon y as aussi quand tu te rends compte que tu avais oublié d’éteindre ce foutu réveil le w-e et dans ton semi-comatage tu commence quand même a t’habiller….ça m’est arrive! Oui!!! Ou bien de me réveiller et de tout faire avant de remarquer que ah Ben non il me este encore deux heures de sommeil, idiote mets tes lunettes plus vite!!! Et apprends a lire l’heure!!!!

  7. Coucou, le projet péda du dessin animé j’adore… Peut être un petit répit pour boire ce café alors ! Bon courage à toute.

  8. Ah ben tiens je me fais globalement la même réflexion chaque matin … Ce matin encore plus que d’hab’ ! Merci pour cet article, je me sens moins seule !!

  9. Pingback: Portage en wifi « Maxi best of McMaman·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s