Le pipi le plus important de ta vie

Faire pipi, c’est comme marcher, taper le code de la carte bleue ou ouvrir l’onglet Facebook en arrivant au boulot : c’est machinal, automatique, dénué de réflexion. Un peu comme un truc de mec.

Depuis 20 ou 30 ans, tu le fais plusieurs fois par jour, parfois la nuit, parfois dans la douche ou dans l’océan, discrètement. Bref, pisser, on s’en fout un peu.

Mais depuis quelques jours, tu comptes et tu recomptes dans ta tête. Ovulation mardi, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 : nidation lundi, règles attendues le 14, alors le 12 peut-être que je peux faire un test oui mais s’il est négatif c’est peut-être pas perdu pour autant parce que si je rajoute la fenêtre de 3 jours de survie de l’ovule et les 2 jours de retard d’ovulation que j’ai déjà eu en mars 1996, peut-être qu’en fait mon cycle serait de 31 jours donc règles attendues vendredi, donc test le mercredi et là si c’est négatif vraiment ça serait trop dommage.

Tu comptes et recomptes car bientôt viendra l’heure du pipi le plus important de ta vie. Le pipi qui te dira si tu es privée d’alcool pendant neuf mois (au moins), le pipi qui te dira que tu peux commencer à vider ton répertoire social, le pipi qui te dira que dans neuf mois, tu vas passer quelques heures plutôt coriaces.

Tu l’as acheté le bâtonnet, à prix d’or même, à croire que le cours de la languette absorbeuse d’urine est indexé sur celui de l’or. Tu l’as planqué au fond du placard de la salle de bains – vu le tarif, tu veux pas l’utiliser trop tôt et perdre 6 euros sous un jet doré ammoniaqué. De temps en temps, après t’être lavée les dents, quand ton homme sombre déjà sous la couette, tu saisis le sachet en papier, tu en sors la boite et tu lis, relis, encore et encore, le mode d’emploi de ce test de grossesse.

Plus tu lis la notice, plus tu aperçois les pièges éventuels : pas assez de pipi, trop de pipi, du pipi trop dilué, du pipi sur la fenêtre de résultat, mais comment vas-tu réussir ?! Si c’est dans cet état que tu te trouves, tu souffres apparemment déjà du SNU (Syndrome du Neurone Unique), pathologie courante de la grossesse. Bon signe, non ?

La veille du grand jour arrive. Tu la joues décontractée, tu vas te coucher comme si de rien n’était en t’envoyant une bouteille d’eau entière (on ne sait jamais si tes reins devenaient feignasses pendant la nuit), et tu t’endors en pensant à de l’urine.

Tu te réveilles, le bas du ventre te chatouille. C’est l’heure du pipi. Ah oui mais sur la notice ils disent « première urine du matin ». Il est 5h56… c’est le matin ou encore la nuit ? Peut-être que le révélateur de grossesse ne passe dans le pipi qu’une fois le soleil levé ? Tu paniques, tu te retiens. Il est 6h12, tu n’en peux plus.

Tu cours dans la salle de bains, ouvre le placard, farfouille sous les serviettes et les réserves de shampoing, tu chopes ton précieux sésame, tu déchires la boite, tu vois le bâtonnet. Le bâtonnet qui détient la vérité de ton ventre. Tant de majesté et de pouvoir dans un écrin de plastique blanc.

Tu files aux toilettes, tu baisses ta culotte, tu t’assois sur la cuvette et là… euh, je fais comment pour pisser dans le trou tout en tenant le bâtonnet ? Facile ! Tu te pisses sur les doigts. Pliée en deux, jambes écartées, main droite contre la cuisse, bandelette positionnée sous la trajectoire prévue du jet d’urine, c’est parti.

Oui mais t’as la pression. C’est LE pipi, pas juste un p’tit pissou comme ça. Tu souffles, tu relâches les rotules, tu secoues la tête et c’est parti. La pisse coule, mais choisit une autre trajectoire, tu décales fébrilement le bâtonnet, tu comptes les secondes protocolaires de mouillage de bandelette, ouf, assez de pipi, et au bon endroit, tu t’assois normalement pour finir de vider ton litron d’eau de la veille, tu rebouches le capuchon, tu files te laver les mains… et tu reviens dans les toilettes. Il est là où tu l’as laissé, posé sur le paquet de PQ. Tu le prends entre tes mains, tu n’oses regarder. Allez, fais pas ta gonzesse, t’as des ovaires ou pas ?

Deux traits. Ou un joli « + ». Voire un « Enceinte » pour les plus neuneus qui ne comprendraient pas les langages codés. Félicitations, tu as survécu au pipi le plus important de ta vie.

Et comme tu aimes ça, tu vas être servie : un pipi par mois dans un flacon dé-à-coudre et environ 64 pipis par jour en fin de grossesse. Youpi(pi).

Et je t’en prie, ne mets pas de photo de ton test pisseux sur ton blog.

Tout le monde s’en fout.

*** Si tu as aimé ce billet, sache que tu peux le retrouver dans Le Maxi Best of Grossesse & Naissance, accompagné de 40 autres textes, pour la plupart inédits ! ***

Publicités

33 réponses à “Le pipi le plus important de ta vie

  1. Rhaa, j’adore ! Encore plus parce que mon homme comprend pas pourquoi je ris toute seule ^^

    • J’ai tellement psychotté que j’avais 2 tests. Et un gobelet en plastique, au cas où j’aurais été trop débile pour pisser sur les deux bâtonnets.

  2. C’est tellement ça!!! (et petite astuce donnée par la pharmacienne: après environ une semaine de retard de règles, il n’est plus obligatoire d’attendre le pipi du matin, n’importe lequel peut faire l’affaire)

  3. Ah les pipis de grossesse… J’ai même eu droit aux 24h de pipi dans le même bocal, un vrai bonheur !

  4. Pareil que Nanette.
    Et comme en plus on était logés dans un chalet pour un mariage, ben il a fallu aller emprunter le verre au réfectoire.
    Mouhahaha, grande classe.

    Purée d’y repenser ça me mets les larmes aux yeux. Mais que j’suis cruche.

  5. Je suis encore un peu jeune pour les tests de grossesse, néanmoins ça me rappelle les analyses d’urines, en mode t’arrive au labo pour récupérer le gobelet et la gentille dame te dit : vous avez uriner ce matin / nan pourquoi ? / bah faites le prélévement de suite / nan mais c’est bon je le ferai demain / non non de suite. Et biensûr, la porte des chiottes donne directement dans la salle d’attente, où tout le monde t’imagine en train de te dépatouiller avec ton bocal, vu le temps que tu mets…

    Ha les moments de solitude !!!

  6. Grosse émotion aussi lors de ces fameux pipis et limite crise d’hystérie toute seule dans les toilettes –> « ouiiii ». La magie c’est que même au 3ème bébé j’étais dans le même état, et pourtant je savais que j’avais encore 8 mois à tirer.

  7. J’ai donc la palme de la neuneu avec le pipi dans le gobelet puis le trempage de languette ET le besoin de voir écris en toute lettre « enceinte » ! Et je l’ai fait l’aprem ! lol

  8. Comme j’ai toujours fait mes tests après 1 mois de retard, je n’ai jamais eu besoin d’attendre… direct les 2 traits apparaissaient!
    Tu l’as trouvé où ce bourriquet tout content avec son test pisseux entre les pattes ???

  9. So cute… mais tellement vrai.

    La semaine prochaine, Mc Maman nous raconte les hémorroïdes, l’autre ami de la grossesse … 🙂

  10. Moi c’était lundi… 5 jours de retard, super, super: test pipi: négatif… oh… bizarre quand même, je suis réglée comme une horloge?! Je me demande d’un coup s’il y a une date de péremption sur ces machins (j’avais eu une offre promo : 2 tests pour le prix d’un, lors de ma première grossesse, si c’est pas la classe; et donc c’était le 2ème gratos): août 2010… ok, bah c’est une erreur alors!! Me voilà partie en course, détour par la parapharmacie, hop, encore un lot de 2 (on ne sait jamais!) : j’arrive à la maison, je me jette sur les toilettes, j’arrive pas à ouvrir le sachet (merdeeeuuhh!) : test négatif à nouveau. ZUT! Et comme quoi c’est vraiment psy, j’ai eu mes règles le soir même. Dég’.

  11. j’ai adore ton billet, j’ai rigolé, rigolé, rigolé et trouvé tellement réel! Je me souviens pafaitement de ces pipis ….
    félicitation?!

  12. Pingback: Les potins du dimanche – Édition rimouskoise | Jamais 2 sans 3·

  13. Pingback: Les potins du dimanche – Édition rimouskoise | Jamais 2 sans 3·

  14. « Le pipi qui te dira si tu es privée d’alcool pendant neuf mois (au moins), le pipi qui te dira que tu peux commencer à vider ton répertoire social, le pipi qui te dira que dans neuf mois, tu vas passer quelques heures plutôt coriaces. »

    Quelle vision… Beaucoup d’articles tournés de manière négative. Un peu tristounet quand même

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s