La peau des petites fesses potelées

Un bébé ça n’a pas de prix, mais ça a un coût. Plutôt élevé même. Assez astronomique pour que t’aies l’envie soudaine de gagner au Loto, de demander une augmentation de 400 % ou de filer un faux numéro au banquier.

Alors oui, bien sûr, t’es pas obligée de céder aux sirènes tentatrices des grosses enseignes et des poussettes à 1000 boules… mais même en gardant les pieds sur terre et la carte de crédit bien planquée au fond de la poche, c’est serré, très serré. Voire étranglé.

La liste des dépenses supplémentaires s’allonge à l’infini alors que celle des recettes fait mollement un tressaillement vers l’avant grâce à la générosité légendaire de la CAF.

Si t’es de nature optimiste, tu te dis que rien ne se perd, tout se transforme, que l’argent dépensé naguère au nom de feu ta vie sociale est maintenant directement reversé au fonds d’investissement en couche et body qui te bave sur le canapé.

Mais à moins que tu aies été habituée, en bonne connasse nullipare bourgeoise et bobo, à te fendre d’un vernissage tous les deux jours et à te nourrir exclusivement du sushi bio livrés à domicile et arrosés d’une coupette de champagne, les dépenses pour le gigot seront toujours plus impressionnantes que tout ce que tu as pu dépenser inutilement jusqu’à ce jour.

Les bébés, c’est un gouffre de fatigue, de cris et de pognon. Mais tes priorités ont changé. Quand la fin de mois commence le 4, tu fais le plein de couches et de petits pots. Toi, tu boufferas le mois prochain, c’pas plus mal t’as encore une taille de bouée à perdre.

Toi qui n’appréhendais plus tellement les distributeurs automatiques depuis tes ruineuses années estudiantines, tu te surprends à regarder derrière toi avant d’insérer la carte et tu pries très fort Saint Pampers pour que l’argent accepte de sortir du mur. Et quand la carte ressort avec un rire sardonique et diabolique, et que tu n’as pas le numéro de ligne directe du FMI, tu te sens comme la pire mèr(d)e au monde.

Quand tu deviens parent, tu parles plus en euros, tu parles en couches. Ce jeu vidéo là, nan mais t’es malade ? Ca coûte un mois de couches ! Ou tu fais des comparaisons enthousiasmantes avec ta vie d’avant le démoulage : Comme on va plus au ciné, on économise 30 euros par mois, ça fait 120 couches ou 30 compotes pommes/poires. Classe, hein ?

Y en a qui s’amusent, au détour d’une insomnie, à calculer ce que leur coûte exactement leur descendance, mais c’est comme l’alcool pendant la grossesse : strictement déconseillé, surtout si vous avez une arme contondante ou un congélateur vide à portée.

Pire, dans un élan d’adulterie frénétique, tu pourrais te lancer dans l’élaboration de budgets familiaux sur Excel, condamnés à n’être jamais tenus tellement il y a d’imprévus possibles. Le gros rhume qui te fait dépenser 30 euros en sérum phy, doliprane et autres débouche-nez barbares, le rachat d’un tapis d’éveil déchiqueté par le chat, ou celui d’une énième mini-piscine gonflable qui n’arrête pas de péter.

Une des pires étapes financières : ces putains de premiers pas qui te forcent à faire un comparatif détaillé de toutes les boutiques de chaussures pour enfant de la ville… Le prix de la pompe pour gamin est clairement indexé sur les cours du pétrole et de l’or. Ou alors on se fout un peu de notre gueule, mais quand même, ce serait étonnant.

Bien sûr, c’est sans compter les soirées Torture de l’esprit et Retour au collège avec divisions, soustractions et calcul mental pour prévoir au plus juste le coût d’un mode de garde, le comparer aux revenus familiaux, déduire les aides fiscales, rajouter les heures sup’ de l’assistante maternelle, se rendre compte que le niveau de vie serait légèrement moins pire si on arrête tout bonnement de travailler et qu’on ôte les frais d’essence, de fringues…

Et tout ça, c’est AVANT que ton petit ne découvre la joie du marketing et des « must have » pour enfants dans la cours de récré et les joies des parcs d’attraction. J’espère que d’ici là on aura le droit de vendre ses organes sur Ebay.

Littéralement.

Publicités

31 réponses à “La peau des petites fesses potelées

  1. tout un programme ! Merci pour ce super article, j’attends mon premier morveux, autant donc que je me prépare au pire 🙂
    Si j’ai bien compris, fini les razzias chez Zara et compagnie et bienvenue au rayon petits pots et couches caca !

    FZ

    • heu…je milite pas pour la limitation des naissances, donc c’est pas pour te décourager, mais chez Zara, de toutes façons, ils feront plus ta taille, sauf dans les sacs, éventuellement…

  2. J’ai remarqué qu’il suffisait de mettre une étiquette « bébé » ou « mariage » sur un produit pour que l’inflation grimpe aussi rapidement qu’un DSK sur une femme de ménage. Une chance que l’on ne marie pas les enfants des la naissance sinon l’amalgame des deux provoquerait à coup sur des hémorragies du porte-feuille.

  3. Vendre ses organes ou ses enfants… faut voir ce qui rapporte le plus ! Le prix des chaussures, c’est un bracage. jamais de ma vie je ne penserais mettre ce prix dans mes propres chaussures… (enfin avant d’avoir des enfants j’y pensais mais plus maintenant). Et c’est pire en grandissant (la paire de baskets prend 15 euros quand tu passes du 29 au 31) Sur un site dédié aux couches lavables, on indiquait que le budget couche représentait plus de 2000 euros (couches de marque). Du coup, je suis passée aux couches Aldi (4 fois moins chers) et je comprends mieux les parents qui prônent l’hygiène naturelle infantile. Et quand on allaite, faut pas se plaindre… c tjrs ça d’économiser…

  4. Pas du tout d’accord avec toi! Certes c’est un peu d’argent mais pas tant que ca…

    Langes lavables (1 euros/lange) environ 30 fois … c’est bon pour les couches!

    Echarpe de portage (neuf 90 euros, occas moitié moins)… plus besoin de poussette!

    Allaitement.. pas de boite de lait!

    Petits pots fait maison… trop pas cher!

    Vêtements (quasi-neuf au marché aux puces: 1euros/habit)

    Pour le lit, soit il dort dans le tien, soit un lit d’occas (moi c’est prêté!)

    La poussette canne (pas cher! Moi c’est donné =) )

    ALORS??

    Ca revient pas cher =)

  5. c’est déprimant de vérité ce billet.
    tu oublies la peur qui te saisi à chaque fois que tes yeux tombent sur le lien vers ta banque en ligne…

  6. En fait oui, c’est bien ça, « Million Dollar Baby »
    Et moi j’ai bien passé plusieurs semaines à convertir en couches au lieu des €uros, oui pour de vrai. Ou à me dire « bon, je vais pas la changer tout de suite, ça fera une couche en moins d’utilisée », mais après quand la couche fuit, inonde le body, le drap housse, le tour de lit, le pyjama et notre pantalon de jogging, ça remplit déjà la moitié d’une machine et l’économie est passée à la trappe.
    Bref, je retourne trimer pour finir de payer le pourcentage de vacances de la nounou…

  7. Vrai. Même que nous on a opté pour de l’occaz, des couches lavables, l’allaitement, l’attitude anti-consommation.
    On a beau ne plus aller au ciné ni faire de sorties, on bave quand même sur les revenus de nos copains en couple, 2 boulots, pas de mômes qui s’achètent des maisons. Mais eux, ils ont pas le bonheur d’être parent, NA!
    Etre parent, ça n’a pas de prix (mais quand même si on pouvait gagner un peu + de sous pour manger autre chose que des pâtes et des patates, ce serait sympa).

  8. Criante de vérité ! Mon poulet de 8 mois dort, j’ai failli le réveiller en étouffant un éclat de rire, merci !

  9. oulaaaa ! j’ai sérieusement intérêt à mettre de côté ! ou a demander une augmentation…

  10. Wep…ben j’ai profité des beaux jours pour ressortir les couches lavables…(wai ça se transmet au 2e!)et ça fait un peu « ouf » pour le portefeuille…pasque dans mon trip,je fais attention à ce qui touche mon gamin …avec le déménagement et les travaux,ct un peu compliqué de faire sécher donc,je me suis mis aux nature babycare….aaaarg!pas d’érythème, elles sont géniale et leur prix…bon ben à peu près 10 baguettes pour 28 couches!je suis contente qu’il fasse beau et que j’ai pu ressortir mes jolies lavables…et non, pas tant de boulot que ça pour l’économie de faite!le temps de faire une machine tous les 2-3 jours(qd on a une 20aine de couches et que ça sèche vite!)

  11. Sachant que je ne bosse pas, tout le monde me gonfle avec le bébé ( bah oui quoi, pas besoin de payer le day care ni de nounou, puisque je bosse pas. Rester a la maison toute la sainte journée avec un mioche pendant des années sans rien faire d’autre, c’est mon rêve secret en plus ). Il n’y aura pas de bébé tant que je n’aurais pas un CDI, c’est tout.
    Après, on traite les gens d’irresponsables, mais faut voir ce que l’entourage ne ferait pas pour pouvoir pouponner. Les conseilleurs ne sont pas les payeurs.
    Pour nous, c’est évident, quand bébé il y aura, ce sera comme pour certaines ici: couches lavables, allaitement long, tant que possible, occaz et seconde main au maximum ( on le fait déjà pour nous et nos meubles ). Normalement, les parents seront tous à la retraite d’ici là :p

  12. arghhh, le prix des pompes pour petit, l’horreur ! j’ai dû trouver des chaussures de marche taille 16 (fils cadet était un minuscule gabarit), il y a 18 ans donc, on les avait payées l’équivalent de 100 euros !!!

  13. Oh que c’est vrai tout ça! Avant j’achetais des fringues sur Vente Privée, maintenant j’achète les Huggies du Chat Mignon, ce bébé de luxe qui éclate les moindres couches avec ses cacas Hiroshima de bébé allaité. Sniff, que suis-je devenue? 16 centimes d’euros la couche, le calcul est vite fait…
    M’enfin, j’ai acheté des lavables d’occase sur Ebay et les premiers essais sont concluants, je crois qu’une nouvelle vie s’annonce.

  14. Les jetables c’est super cher et en plus ca fuit tout le temps ! Vive le dégoulinage de caca liquide sur les jambes, le dos, les cheveux… merci pampgies 😀

  15. un appel aux plaidoyers pour les lavables ? tu veux t’en faire envoyer en giveaway ou quoi ?
    bon cela étant, les fille sont raison, c’est moins cher (et mieux pour les fesses et la planète…) pis bon t’es déjà moitié extra terrestre avec un allaitement… alors rejoins les « regressistes »… 🙂

  16. Ahh tellement vrai ! Quand je pense qu’on me disait : « bah un bébé ça coûte rien »… rien par rapport aux ados peut-être…
    Sinon pour le titre de ta note, nous ici on dit « la peau des couilles » : penses à tes requêtes Google bordel McMaman, faut tout te dire purée !

  17. C’est tellement mais tellement vrai!
    Les chaussures de gosse ca coute un bras, un bras tous les 3mois parce qu’ils grandissent vite en plus

  18. C’est vrai , un bébé , c’est des frais supplémentaires !
    perso , j’ai allaité 4 mois et après qq semaines , il mangeait ses p’tits pots,
    j’allais chez un pédiatre homéopathe ( très chèr) tous les mois …..
    les couches au bout d’un an , c’était fini , j’habitait Nice à l’époque et il fait très trop chaud là-bas !!!?????
    j’achetais toujours des marques style pampers …………;perso à l’époque, j’avais très peu d’argent et je n’ai pas trouvé que ça coûtait tant que ça !!!!!
    et puis je suis MERE AU FOYER , mon mari n’a pas de voiture , ni moi , il bosse en intérim , tu vois , quoi ?!!!
    quand on bosse à 2 , tout est 2 fois plus chère parcequ’on a 2 X moins le temps pour mettre son bébé , tous les matins , tous les midis,et tous les soirs sur le pot , juste pour qu’il s’y habitue jusqu’au jour où il y déposera qq chose et comprendra l’intêret de ne pas porter de couches ……..
    pareil pour le biberon au p’tit pot au solide ( mélanger son p’tits pot préféré avec des mini-pates etc…)
    Et pas de frais de nounou !
    ET maintenant , il a 11 ans , et là , c’est pas un paquet de couches à 15€ qui veut pépère , c’est des consoles de jeu à 200€ et des jeux à 40€ et les FRINGUES , les marques , ça commence et il entre au collège = 6e=école privée= 1500€/an !!!!!!
    POUR L’INSTANT , LES COUCHES , C’ EST RIEN ……………………………………

    BON COURAGE , les collègues , Faith°°°°°

  19. Perso, j’ai acheté des couches lavables neuves sur eBay, certes elles sont fabriquées en Chine, mais elles m’ont coûté que 90€ les 50, et ça fait 18 mois qu’elles tournent en non-stop et elles sont comme neuves !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s