La loi de Murphy appliquée aux parents

La loi de Murphy, tu ne la connais peut-être pas de son petit nom scientifiquement mignon, mais en pratique, tu la subis jour après jour. Indice : on l’appelle aussi loi de l’emmerdement maximum. Et dès qu’on parle de chiards, le mot « emmerdement » prend vraiment un sens multiple et bigaré.

Le principe est simple :  « Si quelque chose peut mal tourner, alors cette chose finira infailliblement par mal tourner. » Dans le monde merveilleux rempli de paillettes dorées et d’amour en bulles de savon à la fraise des jeunes parents, la loi de Murphy devient une règle de vie assez fataliste, mais tellement plus grinçante et anti-déprimante que toutes les autres.

Apprends par coeur ces quelques lois incontournables, et tu vivras toutes ces situations bien plus zennement que beaucoup d’autres jeunes condamnés à la parentalité.

– Le caca ne remplira que la couche fraîchement changée. C’est tellement plus agréable de mouler une selle gélatineuse contre ses petites fesses rebondies dans une couche toute propre. De préférence en sortie au parc ou à la plage quand tu n’as bêtement pensé qu’à prendre une seule couche de rechange.

– A la seconde ou tu sombreras dans le sommeil, le gigot ouvrira ses fines paupières aux cils d’amour et hurlera. Arrête de te demander si c’est une malédiction ou si tu fais trop de bruit en remontant la couette sur ton épaule, il a juste un détecteur planqué dans le cul. Une seule solution : ne plus jamais te coucher. Jamais.
– Dès qu’il aura un semblant de rythme vivable, et que fièrement tu raconteras à tes quelques amis rescapés de ta grossesse que ça y est, tu l’as bien dressé le salopiau, tu le maîtrises, tu le comprends et finalement, c’est pas si dur que ça d’être parent, bande de chochottes qui se plaignent tout le temps, il s’empressera d’en changer et de te redécorer le visage à grands coups de cernes.
– La période fabuleuse des régurgitations intempestives et autres bavouilles semblant terminée, tu te risques à ressortir une garde-robe potable, et à porter d’autres couleurs que le kaki-vomi ou le blanc cassé-caillé. Erreur : le gigot ne vomira plus que sur tes fringues qui se lavent à la main, ou pire, qui vont te coûter 15 boules de nettoyage à sec au pressing.
– Tu auras beau passer 2 heures à aspirer tout le salon en utilisant tous les embouts que même pas tu savais à quoi ils servaient avant (même la petite brosse en triangle et le truc qui ressemble à un sex toy), le vil nain trouvera toujours la plus petite dernière merde qui traine par terre coincée derrière un pied de canapé et la bouffera – ou s’etouffera avec, si possible. Autant faire les choses bien.
– Le bébé est intrinsèquement casse-ovaire et contradictoire. Quand tu veux qu’il dorme ENFIN (bordel de merde) il sera réveillé, frétillant et piaillant comme un poussin au Salon de l’Agriculture, mais quand il faut partir en courses/chez le médecin/à la halte-garderie, il dort. Pardon, il comate. Tu pourrais construire une bretelle d’autoroute au-dessus de son mobile qu’il bougerait pas un petit doigt boudiné.
Je suis sûre que toi aussi t’en as des tartines de ce genre de petits bonheurs qui jonchent la vie d’une famille parfaite petits coeurs et smiley panda. Fais pas ta radasse, partage.
Publicités

29 réponses à “La loi de Murphy appliquée aux parents

  1. bah je crois que tu as bien résumé
    tu as peut etre oublié de dire qu’ils ont un détecteur de calinpapamaman (chut faut pas le dire trop fort….) nan parce qu’il le sente quand va y avoir risque de copulation entre toi et l homme et se réveille systématiquement au moment ou !!

  2. Attends, t’as mis un babyphone vidéo chez la Dub family ou quoi ?
    J’adooooooooooooore !!!
    J’ajouterais que pour le caca, le mien préfère les couches lavables Tots Bots aux Pampers ! C’est plus fun !

  3. C’est toujours quand ta précieuse progéniture commence à se comporter à peu près correctement et que tu te dis que tu vas enfin pouvoir retrouver un semblant de vie sociale que l’enfant se révèle incapable de manger correctement au restaurant, hurle à la mort pour avoir un biberon alors que chez toi il en veut plus depuis des siècles et va aller taper dans l’assiette/le verre des gens de la table à coté… Et si possible il trouvera un autre gamin un peu plus petit sur qui taper.

  4. Quand il était bébé, c’était pile quand on allait passer à table qu’il avait faim lui aussi. Mon homme et moi, nous n’avons plus partager de repas pendant des mois. J’en été venue à oublier que mon homme mangeait, lui aussi…
    Il est rarement malade, le Poux, mais tu peux être sûre que quand ça se produit, c’est au moment des vacances. Paye ta varicelle au mois d’aout ! 39° dedans, 39° dehors \o/
    Quand on va sortir, je l’encourage à passer aux wawas avant. Mais « j’ai pas envie. », qu’il dit. Et quand on est dehors, d’un coup « j’ai envie. » Off course.
    En effet,la loi de Murphy, c’est une chienne avec les parents.

  5. Le mien, à chaque fois que je met fin à ses ablutions et que je l’enroule dans son drap de bain il me l’arrose systématiquement. Exit douce odeur de lessive et de bébé propre, bienvenue le relent âcre du pipi de petit mec (et s’il a béni le haut de sa daronne c’est encore mieux)
    Quand je dis que c’est systématique. Ca l’est peu importe qu’il ai pissé avant (et même pendant) le bain! Sortie de bain = douche dorée T-T

    • Ah ben bravo Baby Pop, ça va pas arranger les requêtes de McMaman ! Et puis connaisseuses avec ça !
      T’as oublié que la couche fraîchement changé et souillé d’un royal caca devrait te mettre à l’abri d’un nouveau caca… notamment quand tu viens de lui mettre, confiante, une couche pour la piscine qui coûte un bras… Ben faut croire que chier dans une couche de piscine c’est encore plus sympa… les tortues qui les décoraient s’en souviennent encore. Et ma robe aussi d’ailleurs. Miam !

  6. Le détecteur marche en effet pour les calins papa-maman … et le gigot se réveillera toujours au moment où tu ne peux pas arrêter la chose dans son élan, sous peine de devoir remettre ça à une date lointaine …
    Dans les premières semaines de sa douce vie, le gigot aimait par dessus tout se mettre à beugler sa race juste quand on se mettait à table. Systématiquement. Même en rusant (manger debout, changer les horaires, manger froid, avec les doigts pour ne pas faire de bruit avec le micro ondes et les couverts), le repas avec ton homme c’est dans tes rêves ! Et quand tu te résous à faire repas séparé, en te disant que tu te rattraperas plus tard, tu instaures des tours de garde « Mange chéri, je vais y aller » (à la maison c’était souvent chacun MON tour bizarrement),Son Excellence Sérénissime du CacaProutQuiPue exige ta présence. Ou celle du Papa. Au choix. Mais sache que la personne qui aura été désignée volontaire ne sera jamais celle qu’il réclamait.
    Jamais.
    Sache le.
    PS : et au cas où tu te laisserais aller à de douces rêveries sur le fait que sauter des repas te fera perdre plus vite ta bouée (qui ne te sert pas à grand chose en plein mois de novembre)… cesse immédiatement ces égarement indécents. Tu mangeras quand même, rapport à l’allaitement. Et pas souvent bien équilibré, rapport à l’heure tardive, à la grosse dalle qui te laboures l’estomac pendant que tu arpentes l’appartmeent en long, en large et en travers en tentant de calmer le petit Satan qui a pris possession du corps de ton enfant.

    • alors ça c’est tout à fait vrai, j’ai même eu à me résoudre à manger avec la petite au sein. je déconseille parce que même ton plat préféré n’est plus apprécié du tout quand t’as le téton étiré au maximum, tout en essayant d’éviter de faire tomber de la bouffe sur la chose qui veut extirper toute vie de tes tétons…

  7. ah le caca dans la couche propre, le boudoir écrasé sur la veste de tailleur et le collier sur lequel il tire et se casse en mettant des perles partout juste avant de partir au taff… Murphy vit chez moi ! 😉
    un petit clin d’oeil à notre rencontre dans mon billet du jour ! bises !

  8. Avec un plus grand. Ce jour là tu achete un truc nouveau à manger. Ho il aimera pas, j’en prends pas trop. Manque de bol il adore et t’en a pas assez.
    La fois suivante tu en reprends. Plus. Et là il a décrété qu’il n’aime pas.

    Je devrait en retrouver d’autres, j’ai un de mes freres qui était adpete de la LEM (Loi d’Emmerdement Maximum…)

  9. Juste au moment de sortir tu sens une certaine fraicheur tu regarde hey ouiiii un super vomit atomique qui s’étale sur ton tee shirt CK … Tu file te changer tu reprends le gigot et la : puanteur céleste…un pet ou un colis tu prie pour la première proposition mais murphy ne lâche jamais et tu es vite renseignée par la substance qui poisse à mort et parfume déjà ton avant bras! Si je coince murphy, jlui fais la peau!

  10. Tellement vrai 😀
    J’en ai d’autres : Le nain tombe malade pile une semaine avant un truc important pour toi (genre ton premier ouikende prévu en solo avec toi même à Pawis Pawis) histoire que tu aies le temps de chopper la bonne crève qui fait morver du nez et qui t’épuise vu que tu es déjà naze de t’être levée toutes les heures pour le pauvre choukéenrhumé (tête de zombie garantie et coma devant la Joconde)
    Le gnome veut toujours être porté quand tu aurai besoin de deux bras. Mais pas en porte bébé, non, dans les bras.
    Le nain pète une pile toujours quand tu fais les grooooosses courses, pas quand tu en achètes, juste des piles.
    Et je plussoie pour le radar à calinpapamaman :-))

  11. Dans le genre la naine rale chez la nounou mais pas chez moi… On a galéré pour trouver comment faire pour qu’elle ne rale chez la nounou ben maintenant c’est chez nous et de préférence le week-end qu’elle rale… Genre je suis fatiguée, tu la couches, ben non j’ai plus envie. Tu la relève quand tu as enfin compris que de toute façon ça ne servait à rien et là elle se mets à raler parce que oui je suis contente d’être avec toi mais je suis quand même très fatiguée et j’irai bien dormir… Arggggg et ça ne sert à rien de se dire que tu peux rester dans la chambre le temps qu’elle pionce, non elle rale quand même que tu lui tiennes la main, lui chantes une chanson, la berces… rien n’y fait

    • Oh il y a un super truc à voir au fond du jardin là où, justement, on entend pas les pleurs du lardon….. :mauvaise mère je suis:

  12. Mon premier était un petit amour, il faisait des nuits de rêve 20h30/10h et une à deux siestes par jour, mangeait de tout, ne vomissait pas, et faisait 1 caca par semaine.
    Le deuxième est tout son contraire…5h de sommeil par nuit les 18 premiers mois(je parle de nuits hachurées malgré tout, 5h d’affilées de sommeil tu n’imagines même pas ton bonheur sinon! )N’a rien voulu mettre d’autre dans sa bouche que le « tétéééééééééééé » à maman qu’à partir de l’âge de 15 mois, à 2 ans ne veut absolument pas mettre ni gâteaux, ni pain, ni biscotte,ni autre chose que de la purée sans morceaux, il dort ENFIN depuis 4 mois ses 9h de sommeil nocturne et 1 petite sieste l’après midi(la sieste le matin et l’après midi ca à commencé à 8 mois avant cà, le docteur le surnommé gentillement « le braillard » )
    Ahhhh la maternité on en rêve toutes, n’est-ce pas??? 🙂

  13. Il mange proprement? Alors tu lui mets son bôôôôô t-shirt du dimanche pour aller chez papy/tonton/marraine. Et là, juste avant d’arriver, il vomit/renverse/bave un truc immondissimme, qui manifestement ne quittera jamais le vêtement en question, quelle que soit ta lessive magique, et qui évidemment contraste magnifiquement avec le ton du t-shirt sus-dit, et ce quel que soit le coloris du t-shirt bien sûr!
    Tu pars faire des courses? T’inquiètes pas, il gère! Et par il gère, j’entends il flingue son pantalon avec un méga-popo atomique qui déborde au minimum jusqu’aux chevilles, avec couleur assortie à…ta tête quand tu t’en aperçois!
    Tu viens de finir d’expliquer que oui, oui, tu es une mère parfaite, il mange tout bien de tout sans problème, il adore les légumes, kiffe trop les fruits, se jette sur la viande (maigre et bien cuite, cela va sans dire), et trouve que les sucreries, c’est comme l’alcool, c’est bien mais avec modération. Oui, sauf que là, juste pile à ce moment précis, quoiqu’on lui mette dans l’assiette, il…gueule! ‘Aime paaaas’ ‘Veux paaaaas’, ou tout autre synonyme… En gros, il ne s’arrête qu’au moment où tu lui sussurres « chocolat? » à l’oreille, en désespoir de cause… et bien entendu, ne compte pas t’en sortir juste en lui en parlant, hein! Il est comme Thomas, il ne croit qu’à ce qu’il voit, touche, et engloutit pour mieux te regarder avec ses yeux d’anges en sucre en te disant  » ‘Cooor!’
    Je pense que c’est une vraie connasse, ce Murphy, dans le fond!

  14. C’est le jour où, après des mois de portage rodé que ton petit ADORE, tu te retrouves ponctuellement dans le bureau d’une assistante sociale, qu’il décide de se contorsionner et de hurler comme un goret, provoquant inévitablement le « mais, madame, vous l’éttouffez dans votre machin là, regardez comme elle crie! »

  15. J’adore!

    Le détecteur de calin, c’est aussi ça, notre fils a été notre meilleure contraception pendant 4 mois. Monsieur se réveillait dès la moindre approche mais on était « habitués » car ca avait commencé à 6mois de grossesse :/

    Tu veux manger ben lui aussi! Alors parce que t’as les crocs et que ton chiard aussi, tu dégaines du nichon à table et qu’il se plaigne pas si ya des trucs qui lui tombent dans le cou (bon évite la soupe bouillante quand meme…)

    Merci Mc Maman d’égayer le quotidien des mères ordinaires, celles dont les braillards ne font pas leur nuits à la sortie de la mater, celles de lactoliques compulsifs, celles qui galèrent pour la halte garderie,celles qui ont des chiards sous amphets, celles qui congèleraient bien leur précieux et aussi pour les peu chanceuses qui cumulent tout à la fois!

  16. Mon fils ainé marchait depuis quelques jours pour son premier anniversaire. Le lendemain de sa fête il fait une mini chute complétement banale à 1m de moi et se fait une fracture en motte de beurre à la jambe droite. Plâtre pendant 5 semaines. S’était très difficile de le tenir assis alors qu’il venait seulement de découvrir la marche alors il continuait à se mettre debout de temps en temps et on laissait faire…erreur ! La VEILLE du rendez-vous avec le chirurgien pour enlever son plâtre il REtombe (encore une fois chute banale et devant mes yeux) et se fait une motte de beurre sur l’autre jambe. Autant vous dire que M Murphy je l’emmerde !!

  17. Je te trouve vraiment gentil parce que la couche propre pleine de caca en général, elle déborde jusqu’aux omoplates, voire sur tes fringues surtout si tu ne peux pas te changer (dans l’avion par exemple, ou avant un RDV avec ton futur ex patron pour ton congé parental.

    Et à ta liste, j’ajouterai les accidents et autres poussées de fièvres qui arrivent toujours le week end ou la veille à 22h30…

  18. Roh punaise qu’est ce que j’ai bien rigolé !!! Parce que c’est putainement vrai………… marde…… La sauterelle me fait pareil, genre ça pleure toutes les 5 min (minimum) quand je doit faire une petite vaisselle (qui au final va durer 3 bonnes heures…) imagine quand je dis que je n’ai fait QUE la vaisselle aujourd’hui… Et ça comate (comme tu le dis si bien, il est vrai qu’à ce moment précis, on pourrait jouer du trombone au dessus de sa poutite frimousse toute mimi, qu’elle ne soupirerait même pas…) quand je doit aller faire mes courses…
    Ha et elle prend un malin plaisir a chialer quand je suis au téléphone… hasard ou pas…. je dirais « ou pas » ….

  19. Petite précisoin, le caca ne déborde QUE dans un body, t-shirt ou pantalon neuf, et si possible entièrement blanc ou de couleur claire, histoire que JAMAIS tu n’arrives à enlever les taches!
    Ah oui, puis vive l’écharpe de portage qui m’a effectivement permis de « partager » quelques repas avec mon homme avant qu’il ait 1an…
    J’ai aussi arrêté de l’habiller avant son petit déj’, histoire de pas devoir le re-changer avant de partir pour l’école…
    Et une petite mention pour cette magnifique varicelle, qui s’est invitée chez nous la veille de la date prévue d’entrée en crèche… J’ai a-do-ré le garder 3 semaines de plus à la maison alors que j’avais déjà booké tout mon agenda en siestes-shopping-bouffe avec les copines…
    Non, vraiment, faites des nains, c’est trop bien! (dit-elle enceinte du numéro 2 jusqu’aux yeux)

  20. Pour nous en faire baver autant, Murphy, c’était forcément un mec, un chieur!!! Mais j’avoue qu’il m’a parfois été d’une grande utilité, notamment lors d’un RDV avec un organisme complétement quelconque (genre CPAM ou CAF, va savoir), RDV qui m’horripilait deja les ovaires la veille. Il était prévu à 11h45 et évidement, quand t’appelles, « bah non, c’ets pas possible de déplacer!! ». Espece de gourdasse que je suis!! Qu’a cela ne tienne, j’y suis allée, poussette et gigot affamé avec moi… sauf que « oh mince, j’ai oublié les petits gateaux pour le calmer et le faire patienter un peu… » RDV baclé en 5 minutes!!!

  21. Murphy sait d’imposer quand il sagit de l’imunité:
    Pas l’ombre d’une otite ou d’une rhino, mais c’est l’heure du vaccin qui a sonné. Toute fière, tu emmènes ta chère tête blonde chez le toubib (parcequ’il faudrait pas qu’il attrape une saloperie) en te disant que le tien à toi, justement, il n’est PAS malade.
    hop, une piqure et la semaine suivante, bah tu reviens dans cette même salle d’attente parce que là, il EST malade… fuyons les salles d’attente pleine de microbes!

    Murphy n’aime pas les certitudes:
    ça fait des semaines, des mois que tu n’as pas vu 22H s’afficher à ta montre et puis finalement, le rythme s’est installé et bébé adoré fait ses nuits, des vraies. Alors ça y est, tu es reposée, tu t’autorises une petite veillée: ça tombe bien, c’est nouvel an!
    Et paf, chérubin se réveille en hurlant à 23H45 réclamant une tété de fin d’année… tu ne verras pas le feu d’artifice, tu ne feras pas le décompte avec les potes, tu ne trainqueras pas au Champomaïe, NON.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s