Lave-moi ce nez

Quand tu deviens parent pour la première fois, tu découvres très vite plein de trucs supers chiants qu’il va falloir maîtriser là tout de suite, idéalement avant que la puéricultrice se barre de la chambre après le bain du petit et dans tous les cas avant d’être virée de la maternité. Changement de couches, nettoyage des oreilles, désinfection du cordon… De grands moments de solitude en perspective pour le néo-parent qui, connement, n’assimile plus aucune information pertinente depuis l’expulsion de l’héritier.

C’est donc assez docilement que tu te rends à la pharmacie du coin avec ton ordonnance longue comme le bras, limite tu te demandes si ton enfant n’a pas une maladie cachée avec tous ces trucs qu’on lui a prescrit (mais non), et tu en repars avec une boite de 100 dosettes de sérum physiologique. « Sérum phy » pour les intimes.

Ce terme-là, tu l’avais vaguement entendu dans des séries hospitalières américaines, et tu sais même pas franchement ce que c’est. Bah en fait c’est rien. De la flotte salée vendue en mignonnes petites dosettes plastiques.

Tu commences à penser que ton gamin est un poisson de mer et qu’il a besoin de ça pour survivre. Tu vois pas d’autre explication possible. Le sérum phy, t’es censé l’utiliser 347 fois par jour, sinon il va septicémiser sur place le pauvre petit. Yeux, nez, oreilles, tout y passe. Enfin, si t’es une bonne mère bien sage. Hum.

Une des utilisations du sérum phy, c’est donc le lavage du nez. Au premier rhume du premier enfant, tu flippes immensément ta race et tu fonces chez le médecin. Qui te re-prescrit une palette de sérum phy et te dit très simplement « Faut juste bien lui laver le nez ».

Et là, défilent dans ta tête des images de nez qu’on savonne, qu’on frotte, de sérum sur une compresse qui vient chatouiller la narine… FAUX ! Le lavage du nez est un acte cruel bien au-delà de l’imagination toute relative (et proportionnelle aux nombres d’heures de sommeil de la semaine passée) du jeune parent.

Laver le nez de son bébé, en fait, c’est juste lui faire boire la tasse sans passer par la case mer, en lui projetant dans le nez toute une dosette de sérum à Mach 4. Tu penses bien que le bébé, pas con, il se laisse pas faire. Faut donc lui faire une prise de catch pas du tout traumatisante en le tenant fermement sur le côté, et avec ton 3e bras maternel imaginaire mais indispensable, lui tenir la bouche et la narine fermées pendant que le précieux liquide s’écoule par l’autre trou. Barbare.

Evidemment, toutes les vidéos que t’as pu mater sur Internet (quelle idée, pourquoi pas aller sur Docti aussi) te montrent des bébés HEU-REUX de se faire noyer à coup de pschiiittt, et toutes tes copines te disent d’un air étonné « Ah non moi le mien il adore ça ! » Ouais, il fait même exprès de choper tous les virus qui trainent à la crèche rien que pour avoir le droit au karsher nasal.

Forcément, tu as cherché d’autres solutions. Spray nasal-hop-tu-dérapes-et-tu-lui-en-fous-dans-l’oeil, mouche-bébé aspire-morve qui aspire que dalle et te rend asthmatique en 5 minutes…

Finalement, tu désespères et tu pries pour que le petit apprenne à se moucher avant même de savoir marcher.

La marche, on s’en fout. La morve, on n’en peut plus.

Publicités

31 réponses à “Lave-moi ce nez

  1. ohh tu es inspirée!! On se demande bien quel evenement du moment t’as inspiré ce billet!! 🙂
    Mais c’est tellement vrai, ici nous avons songé a prendre des actions chez le fabricant de serum phy et c’est pas parce que mon bonhomme y a droit + que regulierement a cause de ses creves a repetitions, qu’il s’est mit a aimer ca, a moins d’etre mazo peut etre…..
    concernant mon grand, il a apprit tres tot a se moucher, royale liberation que de ne plus avoir a le noyer a chaque fois qu’on lui decrotte le nez, ohh bonheur!!!

  2. c’est pas du dacryoserum ça plutôt? y a de la rose aussi mais c’est plus cher que du Chanel n°5!

      • merde, j’ai validé trop vite… j’ai du sérum phy avec une étiquette rose, comme sur la photo, ça dépend des marques…

      • c’est parce qu’on sort de 4 mois de dacryosérum alors, je suis un peu obnibulée ^^

  3. Fiouuuu le lavage de nez, j’en suis trauma.
    à 3 semaines de vie, la mini qui respire mal. Faut lui laver le nez. Le doc me montre : la mini hurle à la mort et moi, je tourne la tete pour planquer mes larmes.

    Même le karcher c’est doux à côté.

    Je compatis.

  4. Rha la prise de catch… c’est tout à fait ça! Le plus dur, c’est quand ils nous regardent avec leur plus beau sourire et qu’on leur dit: » Maintenant, je dois te laver le nez » et qu’on dégaine la dosette en commençant à les tourner… La terreur se lit dans leurs yeux!

    Ouais vivement qu’il se mouche seul! Faut voir les bouffées de chaleur que ça nous donne!

  5. Ah oui ici j’ai essayé de trouver des solutions moins cruelles mais pas le choix fallait lui nettoyer le nez… Si bien qu’on a eu droit à l’aspi nasale de l’hosto. (mais il a aussi du y avoir droit pendant l’hospi du précieux?) tu sais le truc ou tu enfonces un espèce de spaghetti sonde et ou un aspirateur fait le ménage grâce au spaghetti? Horrible pour lui 😦

  6. Toutà fait ça ! sauf qu’aujourd’hui ça a dérapé… les événements se sont enchainés…
    Bilan : pas de nez nettoyé pour le lardon…et nez cassé pour moi !
    Je sais toujours pas comment il a fait…
    L’ironie de l’histoire, c’est que le sérum phy dans les naseaux c’est pour moi maintenant, et je vois comme une lueur de vengeance dans son regard bleu…

  7. Faut pas croire que ça s’améliore quand ils savent se moucher. Non, non, après, il faut leur courir après avec le mouchoir parce que eux, ils préfèrent lécher leur morve eux-même, avec la pointe de la langue…mmmhhh

  8. Moi la deuxième a su se moucher a 13 mois! Super contente même le pédiatre avait du mal à me croire! Parce que la première je lui ai rincé le nez jusqu’à 2 ans… et plus ils grandissent, plus ils ont de force… et plus ils ont de force, plus t’en chies! A la fin, les combats de catch durent des heures!

  9. Le mouche-bébé chez nous c’est allongé dans la salle de bain, je lui bloque les jambes et les bras avec mon corps et comme ça j’ai mes deux mains, une pour tenir la tête et l’autre pour lui foutre le truc dans le nez… chacun de nous ressort en nage !
    T’as oublié de mentionner qu’à force d’aspirer parfois dans le mouche-bébé, t’as le petit truc en mousse qui se fait la malle en douce et t’as la morve direct dans la bouche… à gerber !

    • oui… c’est tout à fait ça… bon j’arrête d’y penser j’ai le petit-déj qui remonte là!

  10. Moi je suis en mode dernière solution: tu te démerdes avec ton mouchoir dans…. maintenant!

  11. J’ai jamais eu à faire ça, du coup, pour pas rester ignare, je suis allée regarder une ou deux vidéos. Je suis traumatisée.

    Prochain bébé, je le laisse plein de morve.

    non j’rigole. Ceci dit, les mamans allaitantes utilisent souvent aussi leur propre lait pour nettoyer.

  12. 100% d’accord avec toi! J’aurais échangé, enfin non, j’échange avec plaisir le « je marche à 11 mois » avec le « je me mouche à 11 mois », même si il doit recommencer à se balader à 4 pattes pendant des mois! Je dé-tes-te le moucher, à tel point que la dernière fois (#mauvaise mère) j’ai laissé dégénérer son petit rhume en laryngite ou je-sais-pas-quoi, tellement j’en pouvais plus de me battre 50 fois par jour pour le moucher… Le truc de le coucher sur le côté pour que ça ressorte par l’autre narine, perso, j’ai essayé, mais malgré mes multiples tentatives (au moins 3!), aucun résultat!!! Donc ici, c’est ploutch avec le sérum phy, puis slurp avec le mouche-bébé… Miam!
    Ceci dit, il adore m’imiter en faisant semblant de moucher mon nez! (c’est moi qui fait les bruitages, mais sans les pleurs!). Et il va même jusqu’à imiter mon « ça ne m’amuse pas, tu sais! »… trop meugnon, j’vous dit! Du coup, ça me fend encore plus le coeur quand je dois m’y remettre, coincer ses pieds d’un côté, ses bras de l’autre, sa tête avec un autre bout de bras (ben oui, ça doit être le 3ème, maintenant que j’y pense), et lui envoyer une giclée dans le pif avant de tout ré-aspirer… Bouhouhooouu, c’est quand qu’il prend un mouchoir, que j’arrête de pleurer?

  13. Je suis médecin aux urgences (non, pas à Angers), et j’en ai prescrit, et montré comment faut faire, et j’en ai dit des phrases rassurantes style « ils ne s’étouffent jamais » (bon ça c’est vrai même si on a vaiment l’impression du contraire),  » ça ne fait pas mal » (c’est juste épouvantable), « c’est vraiment pour qu’il se sente mieux après », et puis un jour, je suis devenue maman… Et là en repensant à mon discours si rassurant je me l’auto-administrerais bien le coup de pelle, parce que c’est vrai que quand c’est son grumeau, c’est juste atroce. Alors je continuerai à faire infliger ça aux enfants, quand il n’y a pas le choix il y a pas le choix, mais avec un vrai soutien psychologique pour les parents, et pas avec ces phrases toutes faites à la con! Courage, la morve ne vaincra pas!

  14. Le lait maternel désinfecte et nettoie très bien le nez :p
    Je dis ça en souriant, parce que, même si c’est vrai, je me souviens de cette vidéos d’une femme qui le fait directement du sein vers le nez avec la pression…

    Et ca marche! J’aurai besoin d’un don de lait maternel pour mon usage personnel.

  15. Pingback: Echelle ouverte de la torture infantile « Maxi best of McMaman·

  16. Jeune Maman on m’a appris a la maternite comment « noyer » mon bebe avec le fameux serum phy.
    Je suis d’accord avec toi c est un veritable supplice une noyade sans lui plonger la tete ds l eau.
    Apres des recherches voila ce que je peux vous preciser :
    « Le nez est un organe fragile. A la frontière entre l’extérieur et l’intérieur il joue son rôle de filtre, d’humidificateur de l’air inspiré, et aussi d’organe de l’olfaction. Il protège les bronches et les poumons des microbes et des impuretés, il est revêtu d’un épithélium sensible, semblable à celui de l’ensemble de l’arbre respiratoire. Il abrite les cornets. Ces cornets sont de fragiles petits replis cartilagineux en forme d’auvent protégeant l’entrée des futurs sinus maxillaires (qui ne s’ouvriront que bien plus tard, 3 ans pour les maxillaires, 6 ans pour les frontaux). Ils font saillie dans la fosse nasale et seront irrités par tout corps solide introduit dans le nez.
    De plus la cloison nasale, recouverte de vaisseaux sanguins saigne très facilement dés qu’on vient au contact. Raisons de plus pour n’introduire dans le nez aucun corps solide. Nous-mêmes, néonatologistes, avons réduit depuis longtemps les aspirations nasales des nouveaux nés aux seuls cas où c’est nécessaire évitant ainsi des spasmes laryngés néonatal!
    Le nez est proche du cerveau. Les nerfs de l’olfaction traversent la lame criblée de l’ethmoïde venant directement du rhinencéphale sus-jacent. Les réactions aux gestes intempestifs dans les narines peuvent entraîner des réflexes de défenses et des réactions vagales ainsi que des spasmes laryngés. Il n’y a qu’à observer le comportement « affolé » des bébés soumis aux lavages de nez excessifs. »
    => Il faut donc le coucher sur le dos et instiller le serum goutte a goutte et lui laisser le temps de respirer selon un pediatre.

    Je lui fais ca des que j entends une respiration un peu difficile ou obstruee.
    J’espere vous avoir aider et eviter ce supplice a certains dans tous les cas j ‘ai teste et mon petit lardon se porte bien depuis sa naissance aucun rhume.
    Bon courage.
    Une maman comblee.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s