Et pendant ce temps-là… à la maison

La semaine dernière, j’ai pas mis les pieds chez moi. Forcément, j’ai passé une semaine de vacances absolument inoubliables au service Pédiatrie du CHU local. C’était chouette.

Mais si toi aussi tu es à la tête d’un foyer plus ou moins large, tu connais la règle d’or : si tu t’es pas là, rien ne se fera. J’ai de la chance, mon cher et tendre, contrit d’impuissance et de stress, a pris les choses en main à la maison pendant que je tenais bon à l’hôpital. Mais soyons honnêtes : c’est un homme. Forcément, il a fait des conneries. Mais quand même, je suis fière.

Tout a commencé par une bonne intention. Sont comme ça souvent nos hommes pétris de bonnes intentions qui finissent toujours par nous filer plein de boulot en plus. Je lui avais demandé de faire tourner une machine… j’avoue que j’ai pris un risque certain. La première fournée s’est tellement bien déroulée que le mari a dû se sentir en confiance, et a enchaîné en vidant le panier à linge. Qui contenait malencontreusement un tablier rouge. Et là, c’est le drame. Si tu es dotée d’un double chromosome X, tu as compris, et tu ris d’avance. Si tu es un homme, je t’explique : tout est ressorti rose. Nickel si on a une fille après le premier précieux. Beaucoup moins nickel pour les chaussettes de sport de monsieur qui vont finir leur vie au fond du tiroir. La poisse n’ayant pas de limites, ma mère, en voulant réparer ces conneries, a niqué mon super tshirt mamaNANA qui me rendait si fière de déballer mes nichons. Bref.

A force de sms de 2500 caractères expliquant étape par étape tout ce qu’il devait faire en mon absence, des courses aux lessives en passant par la case nourrir les chats, j’ai réussi à limiter la casse. Bêtement, j’avais oublié de préciser qu’avant d’étendre une machine, il faut plier et ranger le linge sec. A mon retour, un Everest de chaussettes (roses), bodies et culottes m’attendait sagement sur le lit, juste à ma place. Bah oui, mon cher et tendre avait tout poussé pour pouvoir quand même dormir confortablement de son côté.

J’avais également omis de lui dire que les denrées périssables du frigo étaient effectivement périssables. J’ai ainsi pu découvrir que le sirop des fruits en conserve tourne au brun-noir au bout de quelques jours, que la salade en sachet gonfle et fait de la buée et que le jambon ressemble à la langue de boeuf de la cantine de primaire. Appétissant, hein ?

L’eau du bain du petit a stagné pendant 8 jours, l’entrée sentait le hamster qui se néglige, la poussière s’accumulait au plafond et le courrier sur la table.

Ca aurait pu être pire. Il aurait pu vouloir repasser mes soutiens-gorge, refaire la déco de la chambre, trier les papiers et jeter de nouveau à la poubelle un avis d’imposition, faire à manger et cramer la cuisine… Pas trop mal dressé, finalement, le mari.

Home sweet home.

Publicités

21 réponses à “Et pendant ce temps-là… à la maison

  1. Hehehe. Heureusement je n’ai pas ce modèle là. Moi si je pars, je reviens et c’est hyper propre et rangé. Désolée, on joue pas dans la même cours je crois ;-D

    • ahb toi aussi tu as une perle. Ici le soir il se tape les machines à étendre en revenant du boulot etc etc, merde je bosse moi !!!! j’ai 3 gosses à gérer alors que lui il se planque dans un pseudo job !

  2. Note pour plus tard : ne jamais repasser un soutien-gorge.

    Re note pour plus tard : que faire des soutiens-gorge ?

    Re re note pour plus tard : ne pas s’approcher du linge.

      • Ah oui bien sur ! Je le savais ! Il m’arrive parfois souvent de faire la lessive. Je suis un homme d’intérieur.

        Note pour plus tard : ne pas mettre le soutien-gorge sur le cintre.

  3. mouarf !!! j’ai bien rigoler encore une fois !!! j’aurais pu l’ecrire (enfin si je savais ecrire)
    un jours, plus tard, bien plus tard, tu partira une semaine mais en laissant le nain a son pere … et la …….
    on aura un autre article, enflammé je pense !!!

  4. Génial ! Comme d’hab’ et bien sûr on aura toutes un peu reconnu nos chers et tendres…

  5. Je dois être particulièrement vernie ou particulièrement intransigeante quand à l’aspect non négociable du partage des tâches, mais ça m’hallucine toujours ces anecdotes sur les hommes incapables de tenir une maison.
    J’ai récupéré un exemplaire incapable de faire quoique ce soit de pratique (rien de sexiste là-dedans, il a juste été très mal élevé), du coup j’ai dû lui expliquer presque tout. Ben il a appris et il fait ! De toute façon, de base, si chéri ne fait pas sa part, je ne la fais pas à sa place, et je suis tentée de ne pas faire non plus la mienne si ça s’éternise (et je ne craque JAMAIS en premier ^^).
    Mais sans blague, j’ai du mal à rire de ce genre de choses… Comme on travaille tous les deux, je me sentirais vraiment insultée si mon chéri me laissait tenir la maison quasi-seule… et il fait sa part ne serait-ce que pour ne pas me faire de peine. Ca me parait une base de respect :/

    • Oulà, doucement ! Il est pas con comme ses pieds ni macho mon homme. Il fait sa part, et même plus ! Il nettoie les sols, fait les courses, la vaisselle, les poubelles… BREF, le linge c’est mon rayon. Il a voulu faire du zèle et ça a merdé. Enfin, le coup de la machine rose, plein de femmes l’ont fait aussi. Et là, on était tous les deux dans un état de fatigue assez proche de l’Ohio.

      • Oui, je me suis rendue compte après coup que mon post avait un peu l’air de traiter ton homme de connard… mes excuses Monsieur, c’était pas le but 😀
        Non mais c’est ce côté « ahaha les hommes ont deux mains gauches », souvent suivi par des « j’ai le même à la maison » dans les comms, qui me file toujours des sueurs froides ^^
        Et drunk3kiwi, chez nous, le pliage des fringues consiste souvent à en faire un tas pas trop bordellique, du coup les soutien-gorges on se contente de les étaler dans un tiroir dédié.

      • Il sait les enlever, c’est déjà pas mal.
        C’est un art à part entière, ne dévalorise pas ce talent mal connu que l’on ne peut même pas mettre dans un CV.

        Et drunk3kiwi, chez nous, le pliage des fringues consiste souvent à en faire un tas pas trop bordellique
        Mille merci Isabelle, je viens d’apprendre que je sais enfin plier le linge ! Je suis content, j’attends de voir la tête de Dame Kiwi quand je vais lui annoncer.

  6. ouaip !!
    du coup j’ai hyper bien dressé mon grand ..
    il s’occupe du lave vaisselle, lave ce qui n’y va pas, sait faire a manger, s’occupe de son linge (laver, etendre, ranger), sait ou sont le balai et la serpillère, et il est capable de s’occuper de sa soeur (2 ans et demi)
    celle qui va le recuperer elle a interet a etre gentille sinon je la creve !!!!!!!!!

  7. Si je vous dis que c’est mon homme qui m’a dit de séparer la couleur du blanc vous me croyez ??? C’est depuis que je lui ai niqué une chemise blanche qui a viré au rose pâle !!!

    Depuis, ça va vachement mieux entre nous !!! 🙂

  8. Et bah dis donc…
    Nous on s’occupe de ce qu’on sait faire ( les hommes sont très doués pour ne pas savoir faire comme par hasard… ).

    Du coup, il s’occupe du pognon et des papiers ( de toute façon j’ai pas de pognon ), moi je fais le ménage, il fait la bouffe, je fais une grosse part de rangement.

    Donc en revenant, les poubelles auraient été sorti, ça serait rangé, par contre ça puerait la mort.
    Ha oui, il fait le linge aussi. Ca a changé en changeant de pays, c’est peut être ça la solution…
    En plus je vis avec deux mecs, odeurs X2. Je cherche un sarcophage pour slips chaussettes et chaussures.

  9. ahhhhhhhh ça me rappelle mon sejour à la maternité, j ai demandé à monsieur de sortir la poubelle et il a sorti……….. euh non……..jetté la ….. poubelle…!!!!!!

  10. et bien bravo à McPapa c’est pas si mal ! surtout dans des moments de stress, c’est pas là où on est au top de forme.
    Chez nous, c’est l’homme qui est souvent préposé au rangement mais c’est une histoire de gènes c’est tout :
    je suis née bordélique, lui non
    il est né maniaque, moi non
    voilà, ceci explique cela

  11. Waourf, envoyez les dans la marine vos hommes, ils reviendront en sachant tout faire
    ils trieront le linge par couleur / temperature de lavage
    ils sauront pourquoi il y a 3 cases quand ils ouvrent le tiroir a lessive
    ils sauront aussi quand dans le doute, la doctrine est :
    – mélange tout sans te prendre la tete en faisant une grosse boule et règle la machine sur 30° ( tu pourra dire que t’es écolo )

  12. Bah quoi ? Ils n’ont jamais été célibataires vos hommes ? Entre leur maman et vous ils n’ont pas vécu un peu seul, forcés de se démerder seuls ?
    Si ?
    Ah… vous êtes tombées dans le panneau alors 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s