La femme (enceinte) est une grognasse.

Hypothèse de base : si les hommes sont connus pour leur mauvaise foi et leur résistance incomparable aux virus et bactéries mortelles qui hantent nos contrées sauvages, la femme, elle, est chiante. Juste casse-burnes.

La femme, elle veut que tu piges ce qu’elle ressent, mais sans avoir besoin de te le dire (elle persiste à croire que la télépathie ça existe ou que son mec est aussi doué que The Mentalist. Si déjà, il pouvait avoir sa gueule d’ange, hein). Elle veut que tu la comprennes, mais en fait non de toute façon tu peux pas comprendre. Elle veut du chocolat mais si tu lui en achètes elle dira que tu veux juste la faire grossir. Elle veut que tu lui dises qu’elle est belle, mais si tu lui dis elle va rétorquer que tu cherches juste à l’amadouer ou la rassurer parce qu’elle voit bien qu’elle a des kilos en trop. Quoi ??? Tu n’as pas dit qu’elle était parfaite ? Ca veut dire que tu penses qu’elle est grosse.

Ah putain, le cerveau d’une femme, ça ne s’arrête jamais (sauf quand elle va sur Doctissimo). 99 % des questions contiennent un piège plus ou moins subtil, chaque mot est pesé pour te coincer à un moment donné, elle te prend au dépourvu avec ses états d’âme à deux balles pendant un match de foot ou elle veut absolument te parler (mais elle sait pas trop de quoi) quand tu as juste envie de dormir merde putain. Enfin, je t’apprends rien, hein.

Et tu sais ce qu’il y a de pire qu’une femme, niveau chianterie ? Une femme enceinte. Une femme engrossée, ça se plaint tout le temps. Limite elle aura demandé à se faire mettre en cloque pour avoir un genre de passe-droit et emmerder tout le monde dans la légitimité jusqu’a l’inéluctable dépotage. Paraît que la maternité, ça vous change une femme. Mais faut pas déconner, sous tout gros ventre il y a une femme, et toute femme normalement constituée passe par définition le plus clair de son temps à râler.

Rajoute un pot au feu d’hormones en ébullition et un pantalon qui ne ferme plus et tu as la pire bombe verbale au monde. Le pire engin à pétage de couilles imaginable. Perso j’ai pas subi mais je me suis renseignée. Même Leonardo di Vinci, il n’aurait pas trouvé plus efficace.

Elle veut des fraises à 3h du matin. Bon ça arrive, mais en temps normal, elle ferme sa gueule et elle se rendort. Mais là, Madame Vergetures se croit permise de te réveiller à coups de coude et te réclamer d’aller en chercher. Quoi, on est en janvier ? Pas ton problème ça.

Elle défonce la boîte de Ferrero, mais tu vas te faire pourrir parce que tu as pris juste le dernier. Son précieux.

Elle t’a fait chier pendant 2 ans pour que tu dises oui à l’arrêt de sa pilule mais dès que le nain in utero lui fout un coup de pied dans le rein, tu te fais maudire et insulter comme une pervenche qui aligne ta caisse un vendredi à 18h58 devant chez toi alors qu’il neige.

Et tu sais ce qu’il y a de pire qu’une femme enceinte, niveau chianterie ? Une femme enceinte à quelques jours du terme. Même la femme qui a ses règles semble toute douce et docile à côté de la furie à 2 jours de pondre son alien. Enragée comme Sigourney, prête à se jeter dans la lave pour qu’on sorte le rôti du four. Sauf qu’elle est déjà trop lourde pour se lever toute seule du canapé, alors se jeter dans la lave…

Ayant la chance d’être entourée de testostérone, j’ai pu vérifier maintes fois mon hypothèse. D’ailleurs, étonnamment, j’ai entendu plus d’une fois « putain elle est chiante ta copine ». Je m’en flatte, hein, je travaille beaucoup pour ça. Quand j’ai constaté avec ravissement à quel point la grossesse amplifiait mon pouvoir casse-burnisant tout en m’entourant d’une aura d’intouchable, je pense que ça a été un grand moment de ma vie. A égalité avec le jour ou je me suis battue dans les toilettes du collège et celui ou j’ai accroché un sac de mégots à la porte du voisin (le pauvre maladroit les ayant inopinément laissés tomber sur ma terrasse). Quelle extase.

Bref, pendant quelques mois, j’ai pu me plaindre et râler à foison, sans une once de scrupule. Je ne te cache pas qu’hors grossesse je suis déjà bien connasse, mais là… L’épanouissement optimal de mon deuxième chromosome X. Je me sens toute dépourvue depuis quelques mois, surtout que la maman parfaite doit être gentille et que j’aimerais si possible que les premiers mots de mon fils ne soient pas « Putain tu fais chier ». Entre nous, il y a de grandes chances que ce soit : « Ta mère est une connasse. » Mais je me vengerai le moment venu.

Tout ça pour étayer mon hypothèse, que dis-je, cette vérité universelle : la femme enceinte n’est pas qu’une demi-chieuse, et ça ne va pas en s’améliorer au fil des mois.

Mais t’inquiète pas, la grossesse, ça finit toujours par passer.

*** Si tu as aimé ce billet, sache que tu peux le retrouver dans Le Maxi Best of Grossesse & Naissance, accompagné de 40 autres textes, pour la plupart inédits ! ***

Publicités

11 réponses à “La femme (enceinte) est une grognasse.

  1. Faut dire aussi que chiale tout le temps. Pour tout. C’est beau, c’est triste, ca fait peur, et meme comme ça pour soulager hop c’est larmoyant et dégoulinant 🙂

  2. Ahh Ahh Ahh, merci pour ces moments de rire que tu nous offres MacMaman 🙂 Toujours un plaisir de te lire 🙂 😀

  3. Moi bizarrement plus le terme approchait moins j’étais chiante. Mais au début j’en ai chié avec les ‘nausees’ (grosses gerbouilles 3 fois par jour). Bon tu reviens raconter la suite ou bien ?

  4. Pingback: Les meilleures requêtes Google vers ce blog fabuleux « Maxi best of McMaman·

  5. Pingback: Interview de la semaine : la bloggeuse Petit Bidon (aka Grosse Baleine) « Maxi best of McMaman·

  6. Pingback: Hormonalement vôtre « Maxi best of McMaman·

    • Ben moi je suis super pas chiante ! enceinte ou pas un véritable amour ! à côté de ça j’ai un mec parfait : intelligent drôle grand beau, père parfait (et tout le reste qui se dit pas lol) il fait le ménage, les courses… alors ptet que j’ai pas besoin de l’enquiquiner !

    • Ah bah je tombe là-dessus un peu tard, mais j’ai mon excuse, comme toutes les baleines, je suis enceinte alors j’ai mon excuse (j’ai pas mieux sous la main mais cf. les quelques mots précédents, je suis enceinte, c’est mon excuse).

      Mais putain de bordel de foutre au cul de sa race, comme ça fait plaisir de voir quelqu’un écrire ça !
      Je me suis faite pourrir il y a quelques années parce que j’osais critiquer la sacro-sainte Baleine-intouchable, en des termes à peu de choses près similaires aux tiens, du coup je ne peux m’empêcher de venir te déposer un gros poutou sur ta vergeture préférée, même si ça doit coûter la vie à une famille de pandas.

      Voilà c’est tout, baurdaille je suis bien contente de pas être la seule à trouver que la femme enceinte est la création la plus casse-couilles que la terre puisse abriter, juste avant le gosse pas-à-toi qui braille pour une raison inconnue et dont de toute façon t’as rien à foutre.

      Je m’emporte et ça va finir par ressembler à une déclaration d’amour, c’est les hormones (excuse cf. première ligne).

  7. excellent, j’ai bien rigolé et entre autre adoré le rapport avec alien xD signé une chieuse enceinte et qui en profite un max !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s