Reviens Léon, j’ai le(s) même(s) à la maison !

Là, tu te demandes pourquoi je te parle de raviolis des années 80. Non. Point du tout. Ce billet n’est pas sponsorisé par Buitoni.

Parfois, lectrice casée, tu t’interroges: qu’as-tu pu bien (ou mal) faire dans une vie antérieure (pervenche ?) pour mériter un homme aussi… enfin… un homme comme le tien. Et puis, au hasard d’une conversation avec une amie (ou une copinaute, au choix), tu as une révélation, une fulgurance, tes synapses neuroniques s’entrechoquent : on a toutes le même modèle à la maison.

Passée la jolie petite période de passion et de romance où, toute naïve, toute mignonne, tu pensais avoir trouvé la perle rare (Il m’a même offert des fleurs ! Hihi), tu retombes doucement dans la réalité (Bon d’accord il avait roulé sur le chat en sortant du garage mais quand même), et au bout d’un certains nombre mois, tu le connais bien le gus (C’est quoi ces fleurs ? Qu’est-ce que t’as ENCORE fait comme connerie ?).

By the way, si à ce moment-là tu le supportes encore, tu as trouvé le bon : tu peux lui faire un héritier.

Bref, je voudrais vraiment te remettre un peu les pieds sur terre te rassurer. L’homme, à la base, c’est juste une grosse grosse agglomération de chromosomes, avec tout plein de petits Y qui se baladent. Et les Y, sont un peu foireux. Le Quasimodo des chromosomes. Des petits boulets. Mais à moins de tourner lesbienne, t’as pas le choix. Y a un seul modèle de base, décliné selon les modes, les régions et les générations.

Ainsi, ton zhom chéri, comme tout porteur de XY, a un défaut de vue congénital. Il te demande 8 fois par jour Tu sais pas où j’ai mis mon portefeuille ? auquel tu rétorques en mode pilote automatique ton sempiternel Commence à chercher, ça aidera. Bien sûr, tu as plus vite fait de bouger direct ton cul et commencer à chercher parce que tu sais très bien que sous 8,6 secondes tu vas le voir jeter un vague coup d’oeil à la pièce (au mieux) et beugler :  Je trouuuvvveeee passsssss !

Ne te fais pas d’illusions, ça ne changera jamais. L’homme n’est pas conçu pour chercher efficacement. Lui, il chasse. Enfin, il y a quelques centaines de milliers d’années, il chassait. Il sait pas trop quoi faire ces temps-ci, il se tâte. Bref, il ne comprendra jamais que « regarder » et « chercher » n’ont pas le même sens.

L’homme en vient donc à croire (ou se plaît à croire) que la femme possède un don pour chercher. Bien sûr, nous sommes douées pour plein de choses, mais en ce qui concerne la recherche du portefeuille disparu, c’est juste qu’on attend pas qu’il réapparaisse par intervention du Saint-Esprit. Surtout que la plupart du temps, ce petit salaud de portefeuille s’était planqué sous une épaisse couche d’air au beau milieu de la table. Le petit bâtard. Impossible à retrouver.

On aurait aussi, de toute apparence, un don pour supporter nos enfants. J’aurais, semble-t-il, plus de patience. Alors attendu que mon lectorat est composé aux trois-quarts de personnes me connaissant IRL, je suppute que là, tu te gausses. Moi, de la patience ?J’ai juste envie de dire LOL. Chéri n’arrête pas de s’extasier Mais comment tu fais, il est trop chiant, là ? Moi je pourrais pas. Bah je fais parce qu’il faut le faire, je ne vais pas le mettre au congélo le temps de faire ma petite sieste !

Parce que non, lecteur, lectrice, je ne mets pas vraiment mon enfant au frais, c’est une blagounette. Je ne suis pas un monstre. Au pire je le range dans la buanderie, c’est bien isolé. Et avec les piles de linge qui s’accumulent, la pièce est bien baby-proofée.

Les hommes ont aussi un sérieux problème d’évaluation des quantités. Quand tu demandes, l’oeil torve, avachie sur le canapé, en train de mourir (ou presque), un Aspégic dans UN PEU D’EAU, tu peux être juste certaine qu’il va remplir le verre au quatre cinquièmes. Le concept : moins y en a, plus vite tu l’as avalé parce que ça a un goût de poney mort, il pige pas. Y a un blocage au niveau du lobe temporal sûrement. Non je ne sais pas à quoi sert le lobe temporal, mais je regarde Grey’s Anatomy et Derek il l’a dit. D’eubeurd.

Le XY a tout plein de conséquences fâcheuses pour l’harmonie d’une vie de couple, surtout que nos hommes, jeunes et vigoureux, n’ont plus aucun sens pratique, sauf quand ils jouent à un jeu vidéo. Le mien, il est infoutu d’écouter des consignes de plus de 4 mots, mais il te suit à la lettre des quêtes improbables si c’est la télé qui le dit. Alors quand son bad cow-boy doit aller chercher 5 peaux de castors dans les régions du Nord et 18 plants de sauges rouges sans repasser par la case départ et sans toucher 20 000 francs, il sait faire, il se souvient, pas de problème. Par contre, il n’écoute que les 2 premières phrases quand tu lui expliques comment faire le dîner  (Tu détailles trop, je m’y perds) et s’étonne que la bouffe soit immonde.

Ah, nos hommes. Mignons, mais tellement inutiles. Tellement encombrants. Mais rien ne sert de te plaindre, rien ne sert d’en changer, tu ne ferais que retrouver la même chose.

Continue ton dressage, tu vas y arriver. Un jour, il écoutera peut-être même vraiment quand tu lui parleras de ta mère ou de ton dernier rendez-vous chez le coiffeur.

Grâce à ce blog, le taux de séparation devrait chuter.

De rien, ça m’a fait plaisir.

 

Publicités

14 réponses à “Reviens Léon, j’ai le(s) même(s) à la maison !

  1. seigneur, l’homme malade….
    je ne sais pas si on a fait pire que ça depuis l’apparition de l’espèce humaine.

  2. Diantre chérie, je t’avais demandé de ne pas poster sur notre vie privée … oups, j’ai dégainé un peu vite.

    Bon il faudrait quand même préciser que je suis porteur entre autres tares génétiques comme un bonne prédisposition au cancer et une tolérance monstrueuse à l’alcool, du gène Y. Je trouve que le portrait dressé du mâle (allez les mauvaises pensantes, un chapelet de Avé Maria en guise de pénitence) est plutôt ressemblant.

    Cependant je trouve que s’il est nécessaire de remettre tout de suite les enfants dans la réalité en leur expliquant que le prince charmant est un salaud qui les abandonnera dans une caravane paumée avec douze gosses à charge : tu fais (désolé je tutoie par intermittence) dans la prévention. Et je suis sur que toutes les mioches qui se pervertissent sur J Bieber te remercierons plus tard de cette prise de conscience précoce.

  3. En tant que fier défenseur du patrimoine génétique XY : je me permet de te dire « prout » 🙂
    si t’es pas contente avec ton inutile, laisse le donc, il a de bonnes chances de survie.
    Et par la même occasion, t’arrêteras de lui demander toutes les choses aberrantes que tu lui demandes – et surtout celles-que-tu-attends-de-lui-sans-lui-demander-mais-que-si-il-a-pas-compris-tout-seul-c’est-même-pas-la-peine-que tu-lui-expliques-d’abord – ça lui fera des vacances.

    Quand je pense aux efforts que font les mâles pour faire croire à leur moitié qu’elles servent au moins à retrouver les objets qu’on fait semblant de perdre, tout ça pour satisfaire vos instincts maternels alors qu’on joue les grands enfants. (où ça de la mauvaise foi ? 🙂 )

    • (et je rajouterai que souvent, un célibataire n’a de mal à retrouver ses affaires qu’une fois en couple. Cherchez la cause)

    • La mauvaise foi pousse uniquement sur le chromosome Y.
      Et si on n’explique plus ce qu’on veut, c’est que de toute façon on sait que vous n’écoutez pas. Donc on attend, on espère, stupides gonzelles.

  4. Ca fait peur, c’est vrai on a les mêmes.

    Le mien, donc, comme les vôtres, il va me dire: il est où mon portable?

    Je n’ai même pas besoin de tourner la tête pour chercher/retourner dans la maison alors que je suis enfin dehors et prête a monter dans la voiture. Je lui dis direct: sur la table.

    Parce que faut être honnête, c’est toujours sur la table.
    L’homme est de mauvaise foi aussi ( pas de mot pour ça en anglais, c’est étonnant ), car là il va te sortir avec tout son naturel: bah ouais mais avec tout ton bordel là, on retrouve jamais rien!!
    Ton bordel: ca veut dire tes plantes vertes et tes 3 bougies Ikea.

    Pour les quantités, ouais, a peu près la même. Surtout pour la bouffe et le chauffage. En ce moment, je me réveille le matin avec la gorge craquelée, et quand je vais voir le thermostat, je m’aperçois avec horreur qu’il fait plus de 50 degrés. Une fois aussi, j’avais 5 couvertures empilées sur le dos ( oui je me lève plus tard que lui ). C’est mignon, mais c’est con.
    Quand il fait du riz, même chose, il oublie que ca gonfle, alors on bouffe du riz pendant 5 jours.

  5. j ai decouvert ton blog il y a 3 jours a peine et j avoue que je suis completement fan !!!
    bon, je suis pas toujours d accord avec toi sur tout (et heureusement, il faut de tout pour faire un monde!) mais je te rejoint sur beaucoup de sujet , surtout sur celui de l alaitement !! je suis maman d un petit mec de 2 mois et j ai des jumelles de 2ans et demi que j ai allaité egalement, imagine un peu comment je me faisais devisager quand je sortait les nibards !!
    bref, toi tu sort ton i-phone quand c est l’heure de la tétée , bein moi je ratrappe mon retard et devorre tes articles qui me font toujours bien rire !
    alors je le re-dis : je suis fan, j adore ! MERCI 🙂

  6. Pingback: Tweets that mention Reviens Léon, j’ai le(s) même(s) à la maison ! « Maxi best of McMaman -- Topsy.com·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s